Congo-Brazzaville: Musique - « Maboko », un concept slam jazz de Yaya Onka

Adaptation musicale de l'instrumental jazz de Ray Charles « hit the road jack » et un slam engagé sur les conséquences de la covid-19 du fait des pratiques et des us et coutumes de chacun, Maboko (les, la main(s) est le titre phare du deuxième album « Prestige » de l'artiste congolais Yaya Onka.

C'est un slam rythmé, dynamique porteur d'espoir qui veut retrouver les liens et la proximité humaine d'avant la pandémie.

Le concept a été mis en scène pour la 1re fois à Brazzaville en janvier 2021 face à une audience d'une centaine de personnes. Il a été principalement initié et exécuté par Yaya Onka et des artistes invités autour d'une mise en scène retro et d'une équipe de musiciens composée de quatre instrumentistes professionnels : un basiste, un pianiste un trompettiste et un guitariste. Les tendances telles que la rumba traditionnelle, la pop, le R'n'B et des accapella sont des styles de music adoptés à tour de rôle pour chaque texte de l'album.

« Maboko » est une fusion du slam et de la musique jazz autour d'un message d'humanité qui fait le lien entre l'influence du passé sur le présent et les actes d'aujourd'hui qui impactent le lendemain. Le titre dénonce la psychose autour de l'arrivée du coronavirus engendrée par les médias, les réseaux sociaux et les décisions politiques. C'est aussi un hommage d'abord à la musique en général et en particulier à la carrière de Ray Charles, légende de la musique jazz afro-américaine

Qui est Yaya Onka ?

Artiste a multiples casquettes, Yaya Onka est également artiste peintre, slameur et écrivain. Piqué très jeune par la passion de l'art, il patiente jusqu'à son année de licence en philosophie et linguistique, avant de se lancer totalement dans l'art en 2009. L'artiste à notamment sorti en 2019 un livre et un album 3pol'Air

Jeune entrepreneur très ambitieux, l'auteur de Maboko milite pour le vivre-ensemble, le partage et la protection de la nature, l'humanité et ses valeurs. De retour actuellement à Brazzaville son pays d'origine, il travaille d'arrache-pied depuis quelques mois avec de nouveaux collaborateurs congolais aux compétences artistiques, éducatives et commerciales complémentaires à la mise de projets artistiques et entrepreneuriaux. Aujourd'hui, son objectif est le développement du concept « jazz slam retro » un style musical qu'il a adopté il y a quelque mois.

A la fois beau mélange d'une voix velours et suave, grave avec un grain de folie, Yaya Onka est aussi une plume argile teintée de sens et d'émotions. Ses textes retracent ses mémoires, la douleur des gens et l'espoir d'un amour humain. Ils sont souvent écrits en français, tantôt en lingala, en kituba, en lari et parfois en fon (langue nationale du Bénin).

Notons que le single Maboko est à retrouver sur toutes les plates-formes de téléchargements : Apple Music, iTunes, Spotify, YouTube, Amazon music... L'artiste est également joignable via l'adresse mail : yayajc7@gmail.com

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X