Algérie: Appel à la mise en œuvre des actions prioritaires de l'accord de paix d'Alger

Bamako — La médiation internationale a exhorté les parties maliennes à mettre à profit la période restante de la transition pour mettre en œuvre les actions prioritaires de l'accord de paix, issus du processus d'Alger afin d'améliorer la situation sécuritaire dans ce pays sahélien.

Réunie mardi au titre de la 44 ème session du Comité de suivi de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (CSA), au quartier général de la MINUSMA à Bamako, sous la présidence d el'Algérie, la médiation internationale, constatant l'absence de progrès notables dans la mise en œuvre des actions retenues a, de nouveau, réitéré sa disponibilité à contribuer pleinement aux efforts que déploient les parties signataires, en vue de résoudre les problèmes en suspens, selon le communiqué du CSA.

La médiation a, en particulier, engagé les parties signataires à prendre des mesures urgentes pour l'opérationnalisation des bataillons reconstitués et le parachèvement du DDR-accéléré (désarmement, démobilisation et réinsertion), pour atteindre l'objectif de 3000 combattants entériné par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les autres actions prioritaires feront, éventuellement, l'objet de suivi, à l'occasion de la prochaine session ordinaire à tenir dans la fourchette de dates mentionnées dans le calendrier des réunions adoptées par le CSA, selon le communiqué.

Au moment ou le gouvernement s'apprête à présenter son plan d'action devant le Conseil National de Transition, souligne le communiqué, la médiation internationale a tenu à rappeler le contexte fragile dans lequel se trouve le pays et les dividendes de la paix toujours attendus par la population.

Les parties signataires de l'accord de paix ont remercié la communauté internationale pour son engagement et soutien continu au processus de paix et l'ont encouragé à renforcer et diligenter les initiatives pour le développement, selon la même source.

La communication du ministre a été complétée par les commentaires des mouvements signataires et des membres de la médiation internationale ainsi que par les rapports des quatre-sous comité thématique ajoute-on de même source.

Par ailleurs, les participants, ont saisi l'occasion pour condamner "l'agression abjecte" commise contre le Président de la transition, le colonel Assimi Goïta, durant la prière de la fête de l'Aid EL Adha et ont assuré les autorités de transition de leur soutien et solidarité, selon le communiqué.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X