Sénégal: Bac 2021 - Le faible nombre de candidats en séries scientifiques évoqué à Kaolack

Kaolack — L'inspecteur d'académie de Kaolack a relevé, jeudi, une "très grande faiblesse" du nombre de candidats au baccalauréat dans les séries scientifiques.

"Nous notons une très grande faiblesse des séries scientifiques en termes d'effectifs de candidats. La série S1, par exemple, totalise cette année un effectif encore moins important que celui de l'année dernière", a fait observer Siyaka Goudiaby.

Il s'exprimait au terme d'une visite dans des centres d'examen de la commune de Kaolack pour s'assurer du bon déroulement des épreuves et de la présence des candidats et des surveillants, des présidents de jurys et des chefs de centre.

Il était accompagné par le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, le président de l'Union régionale des associations des parents d'élèves et étudiants de Kaolack, Alphonse Diégane Thiaré et des acteurs de l'éducation.

"Cette année, nous avons seulement 20 candidats pour la série S1 (un taux de présence de 0,17%) contre 28 pour l'année passée. Et, pour la série S2, nous avons 1.758 candidats, soit 15%. Donc, plus de 84% des candidats sont de la série L", a fait savoir l'inspecteur d'académie de Kaolack.

Il a salué le respect des gestes barrières qui a "prévalu au démarrage sans encombre de l'examen du baccalauréat général à Kaolack".

"Dans tous les centres que nous avons visités on s'est rendu compte de l'effectivité du respect des mesures barrières notamment le port du masque par les élèves et les enseignants, le lavage des mains ou l'utilisation du gel hydroalcoolique", s'est-il félicité.

Il a ajouté : "Nous avons constaté qu'au niveau des élèves l'interdiction formelle d'accéder aux centres avec le portable a été respectée".

"Tout compte fait, l'examen a bien démarré sur toute l'étendue du territoire régional. Nous sommes satisfaits du bon déroulement des épreuves", a encore salué l'IA de Kaolack, en faisant savoir aussi que l'examen a bien démarré au jury de Gambie, en Banjul.

Cette année, a rappelé Siyaka Goudiaby, "la région de Kaolack a présenté au baccalauréat général 11.890 candidats dont 6.000 filles".

Ces 11.890 sont ventilés entre 29 centres d'examen et 37 jurys.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X