Sénégal: Développement de l'entreprenariat local - L'ARD place 200 jeunes stagiaires dans les entreprises de la région Nord

29 Juillet 2021

Dans le cadre de sa grande croisade contre le chômage endémique des jeunes dans les départements de Saint-Louis, Dagana et de Podor, l'Agence régionale de développement (Ard), avec l'appui de ses partenaires, a pu mobiliser toutes les énergies pour placer 200 stagiaires dans les petites et moyennes entreprises (Pme) de la Région-Nord.

Pour aider ensuite ces Pme à développer, étendre, élargir et promouvoir leurs activités économiques, les responsables de l'Ard, sous la houlette de leur Directeur, Ousmane Sow, ont organisé hier, dans les locaux du conseil départemental de Saint-Louis, un atelier régional axé sur les opportunités de financement.

Saint-Louis-Les travaux ont été animés avec brio par les experts de l'Ard et du Projet Plasepri/Pasped, représentés dans ce séminaire par M. Bassène, chargé du suivi-évaluation et Makhary Samb, responsable de la communication de ce projet.

Le Directeur de l'Ard, Ousmane Sow, s'est réjoui de la présence d'une quarantaine de responsables de Pme de la région, qui ont tenu à assister à cet atelier.

Il a rappelé que l'objectif général de cette rencontre, est d'aider au rapprochement entre ces entreprises et les différentes institutions financières de la place, à travers des informations factuelles pratiques sur les opportunités de financement et les dispositions d'accompagnement de ces entreprises qui interviennent dans cette partie de l'Axe-Nord de notre pays.

Il s'est agi ainsi, a-t-il précisé, de faciliter l'appropriation de l'information stratégique, en vue de guider les chefs d'entreprise dans leur recherche d'identification des offres sectorielles de financement et d'accompagnement.

Cet atelier a donné l'opportunité aux chefs d'entreprise de rencontrer de potentiels partenaires financiers, de recueillir auprès de l'Ard et du projet Plasepri/Pasped, toutes les informations sur les offres de financement, d'identifier et de cerner les contraintes à l'accès au financement, etc.

M. Bassène a rappelé que le Plasepri 2 (Plateforme d'appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise), s'inscrit dans la continuité de l'expérience positive de la coopération bilatérale entre l'Italie et le Sénégal. Sous la responsabilité de la Direction de la Microfinance, le programme vise à créer une plateforme technique et financière pour contribuer au développement des Pme sénégalaises, tout en renforçant le potentiel économique local et celui de la diaspora sénégalaise.

Dans le même sens, Makhary Samb a précisé que le Pasped (Projet de contraste à la migration irrégulière à travers l'appui au secteur privé et à la création d'emplois au Sénégal) vient en appoint à la Plasepri 2, grâce au financement de l'Union Européenne. Le Plasepri/Pasped s'appuie sur trois sources de financement dont l'Etat, la République d'Italie et l'Ue, d'un montant total de 27 milliards Cfa.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X