Burkina Faso: Lutte contre le terrorisme au Burkina - Les Etats-Unis apportent un important lot de matériels

29 Juillet 2021

L'ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso a remis, le jeudi 29 juillet 2021 à Ouagadougou, du matériel aux forces armées nationales burkinabè. Ce geste vient en soutien à la lutte contre le terrorisme.

Le pays de l'Oncle Sam est préoccupé par la montée de l'extrémisme violent au pays des Hommes intègres. Pour y faire face, l'ambassade des Etats- Unis au Burkina Faso a remis officiellement du matériel aux forces armées nationales, le 29 juillet 2021 à Ouagadougou. D'une valeur de 3,9 milliards F CFA, ce don est composé de 14 véhicules blindés pour le bataillon G5 Sahel, 20 véhicules Toyota pour la compagnie logistique anti-terroriste basée à Kaya, 12 véhicules Toyota Land cruiser destinés à la compagnie anti-terroriste basée à Djibo et divers matériels et accessoires militaires.

Selon l'ambassadeur des Etats- Unis au Burkina Faso, Sandra Clark, la remise de ces équipements et véhicules vise à soutenir les efforts du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme. « Ce don est également un témoignage de notre engagement constant en faveur de notre partenariat avec le Burkina Faso », a-t-elle souligné. Les Etats- Unis, a-t-elle relevé, s'engagent également à renforcer les capacités des forces armées burkinabè à travers des formations militaires pour la restauration de la paix et de la sécurité au Burkina Faso.

Elle a salué le dévouement des forces armées du pays des Hommes intègres envers leur patrie dans le combat contre la menace de l'extrémisme violent. Mme Clark s'est dit convaincue que la collaboration entre les deux pays permettra d'obtenir une « réelle» sécurité non seulement pour le Burkina Faso, mais aussi pour toute la région sahélienne.

Pour le ministre délégué auprès du Président du Faso, chargé de la Défense nationale et des Anciens Combattants, le colonel-major Aimé Barthélémy Simporé, cette remise de matériels est un témoignage «concret » de la qualité de la coopération bilatérale entre les Etats-Unis d'Amérique et le Burkina Faso.

Cet effort «remarquable », a-t-il affirmé, viendra renforcer les capacités opérationnelles et logistiques des forces armées nationales dans leur mission régalienne de protection des populations, en général et particulièrement dans la lutte contre le terrorisme. Le colonel-major Simporé a rassuré l'ambassadeur que les moyens reçus seront utilisés dans le « strict respect » des textes internationaux et communautaires ratifiés par le Burkina Faso.

Par ailleurs, il a mentionné qu'initialement consacrée à la formation des officiers, cette coopération bilatérale s'est, par la suite, intéressée aux opérations de soutien à la paix à partir de 2007. « C'est ainsi que notre pays a pu honorer ses engagements vis-à-vis des Nations unies en tant que pays contributeur. Face à la dégradation de la situation sécuritaire dans l'espace sahélien à partir de 2012, les Etats unis se sont montrés solidaires de la sous-région dans la lutte», a-t-il signifié.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X