Sénégal: "Local Open Gov Lab" - Fass-Gueule Tapée-Colobane et Rufisque parmi les bénéficiares du projet

Dakar — Sept communes de quatre pays de la sous-région dont le Sénégal vont bénéficier du projet Local Open Gov Lab, initié par l'organisation panafricaine Africtivistes dans le but de promouvoir une "gouvernance locale ouverte", a-t-on appris d'un communiqué.

"Nous comptons sélectionner, pour la première phase, des mairies de quatre pays de la sous-région, soit au total sept communes qui seront accompagnées par un dispositif qu'on peut appeler parcours assisté à la gouvernance locale ouverte et porté par un volontaire d'Africtivistes", a dit Cheikh Fall, président d'Africtivistes dans des propos rapportés par le communiqué.

Les communes sénégalaises de Fass-Gueule Tapée-Colobane et de Rufisque, de Labé et de Kouroussa en Guinée, de Makantari et de Dankassari, au Niger et de la commune de Bissau, en Guinée-Bissau, vont dans un premier temps bénéficier de la mise en oeuvre de cette intitiative, fait-on savoir de même source.

Le fondateur d'Africtivistes a fait savoir que le choix porté sur la gouvernance locale ouverte était "motivé par le fait qu'en Afrique on a l'habitude d'avoir des systèmes qui commencent par le haut, c'est à dire à un niveau macro".

"Nous avons la pleine conscience que pour construire des pays démocratiques qui respectent les institutions, il nous faut construire d'abord des citoyens conscients de leur citoyenneté et de leur devoir. Pour cela, il fallait aller auprès des populations pendant qu'ils sont jeunes", a dit Cheikh Fall.

Il signale que c'est delà qu'est partie l'intitiative d'aller au niveau des collectivités locales où grandissent les enfants dans le but d'impulser une nouvelle dynamique de citoyenneté et de gouvernance locale ouverte et de participation citoyenne.

"Cela permettra aux enfants, une fois qu'ils deviendront matures auront une relation différente avec la démocratie, les autorités et avec la gouvernance. Ils seront pas des citoyens qui vont passer leur temps à critiquer les gouvernants, mais qui seront impliqués et auront toutes les informations", a fait valoir M. Fall.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X