Afrique de l'Ouest: 75eme Assemblée générale de l'Association des banques de l'Afrique de l'Ouest - Thierno Seydou Nourou SY porté à la tête de l'Abao

Le directeur général de la Banque nationale pour le développement économique (Bnde) du Sénégal a été porté, ce jeudi 29 juillet 2021, à la tête de l'Association des banques de l'Afrique de l'Ouest (Abao). Thierno Seydou Nourou SY, en l'occurrence, a remercié « ses sœurs et frères, membres du Conseil exécutif et de l'Assemblée générale de l'Abao, » les a invités, au même titre que les Organes de la Cedeao, à œuvrer ensemble pour l'atteinte des objectifs communs.

« Je commencerai d'abord par remercier du fond du cœur mes sœurs et frères, membres du Conseil exécutif et de l'Assemblée générale de l'Abao, de la confiance qu'ils m'ont faite en me portant à la tête de notre noble Association. » Tels sont les propos de Thierno Seydou Nourou Sy, qui vient d'être porté au sommet de l'Association des banques de l'Afrique de l'Ouest (Abao) dont la 75e Assemblée s'est tenue ce 29 juillet par visioconférence.

Par ailleurs directeur général de la Banque nationale pour le développement économique Bnde du Sénégal, M. Sy livre s'engage : « Je vais également resserrer nos liens avec les Organes de la Cedeao et notamment avec sa Commission pour faire avancer nos projets communs. » Car, explique-t-il, « nous devons également impliquer plus fortement les groupes bancaires de la Cedeao, les Organisations internationales financières et Non-Financières dans son fonctionnement ».

« Je mesure à leur juste valeur l'ampleur de la mission, des défis et des tâches consignés dans notre Plan de développement stratégique et organisationnel 2020/2024 approuvé au cours de notre réunion du 12 Juillet 2019 à Conakry », souligne M. Sy. Qui indique que les principaux objectifs stratégiques sont de permettre à l'Abao de jouer pleinement son rôle d'Organisation professionnelle et son rôle de membre du « Groupe Secteur Privé de la CEDEAO », d'assurer un financement plus régulier de son fonctionnement, d'assurer le financement de ses programmes et projets, de développer sa visibilité régionale et internationale, d'être la vitrine de l'Economie et du Secteur Bancaire et Financier de la Cedeao etc.

Pour M. Sy, ce plan de développement stratégique et organisationnel contient les programmes et projets que l'Abao doit réaliser toute seule et ceux qu'elle doit réaliser en partenariat avec la Commission de la Cedeao. La mise en œuvre de ces Objectifs, Axes, Programmes et Projets nécessite naturellement des moyens humains, financiers et logistiques importants.

C'est pourquoi, relève-t-il, le retour de toutes les banques et établissements financiers de l'Uemoa dans l'Abao est l'un des premiers et principaux défis que « nous devons relever ensemble ». « Je dis bien ensemble », insiste le nouveau président de l'Abao. Car, selon lui, cette association commune est au service de tout le système bancaire de la Cedeao. En ce sens, il rappelle que « la signature en mars 2020 d'une Convention de Coopération entre la FAPBEF-UEMOA et l'ABAO a déjà créé un excellent cadre.

M. Sy dit, dans son allocution, remercier très chaleureusement le directeur général de l'Agence monétaire de l'Afrique de l'Ouest, M. Mamadou Bamba SAHO, pour ses très bonnes dispositions vis-à-vis de l'Abao dont le premier résultat a été l'organisation le 28 Juin dernier d'un Forum très réussi et très apprécié sur les projets de « « Monnaie Unique et de « Système et Paiement et de Règlement de la CEDEAO ».

De toute évidence, il est dans notre intérêt à tous et dans l'intérêt de tous les Organes de la Cedeao que l'Abao retrouve rapidement son lustre d'antan, soutient-il.

« Et pour cela je sais pouvoir compter sur l'aide permanente des tous les présidents, directeurs et secrétaires exécutifs des Associations professionnelles bancaires nationales des pays de la Cedeao ainsi que sur tous les directeurs généraux de leurs banques-membres. », conclut le nouveau pilote de l'Association des banques de l'Afrique de l'Ouest.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X