Congo-Kinshasa: Présidence de la CENI - Les frères ennemis chez Mboso

29 Juillet 2021

Le bras de fer est engagé entre membres de la sous-composante Confessions religieuses. C'est le cas de le dire au regard des prises de position des uns et des autres, surtout du « forcing » opéré par les six confessions religieuses, en l'absence des Catholiques et Protestants. Face à cette dissension au sein du groupe, des chefs religieux ont effectué, hier mercredi 28 juillet, le déplacement du Palais du peuple, où ils sont venus solliciter l'arbitrage du président Mboso. Ils ont été reçus séparément.

Les premiers à être reçus étaient les représentants de la CENCO et de l'ECC qui n'ont fait aucune déclaration après échange avec le speaker de la Chambre basse du Parlement.

L'évêque général et représentant légal de l'Églises de Réveil du Congo, Israël Dodo Kamba, accompagné des représentants de cinq autres confessions religieuses, a aussi été reçu par l'honorable président de l'Assemblée nationale.

« Le choix est déjà fait, on ne recule plus »

Au sortir de cette entrevue avec le speaker, le prophète Israël Dodo Kamba a, de son côté, déclaré que les pourparlers vont se poursuivre. Mais s'agissant du choix du candidat président de la CENI, il a martelé que le travail est terminé.

Il a, par la même occasion, invité les catholiques et protestants à revenir à la table des négociations pour compléter le reste dans l'unité. Car, pour l'évêque général, il est question de travailler dans l'esprit de l'article 17 de la charte constitutive de la plateforme. Cet article a trait au mode de désignation du candidat président de la CENI ou de la décision à prendre qui part du consensus pour chuter au vote.

« Nous restons dans les règles de notre charte que j'appelle moi la lettre de convention », a-t-il déclaré en substance.

Comme pour convaincre les professionnels des médias de la justesse de son action, Dodo Kamba a déclaré : « Il ne faut pas dire que nous n'avons pas trouvé la solution ou le consensus. Nous avons trouvé la solution. Nous avons travaillé et déjà, en ce qui nous concerne, nous avons vidé cette question. C'est maintenant question que les autres se joignent à nous pour qu'on puisse travailler ensemble comme il a été question. Nous avons vidé la matière, le sujet à l'ordre du jour. Il faut compléter le reste avec les autres. On ne recule pas, on a déjà terminé cette question. On est en train de regarder dans la même direction qui nous permettra d'être ensemble. En gros, nous sommes ensemble, nous avons fini le travail, il ne reste qu'à trouver des voies qui consolident l'unité au sein de notre plateforme et nous encourageons l'approche du président de l'Assemblée nationale qui milite pour l'unité ».

Appel à l'unité

Le président de la Chambre basse du Parlement congolais, Christophe Mboso N'kodia, a recommandé l'unité au sein des confessions religieuses pour parvenir à un consensus autour de la désignation des animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Après plusieurs heures d'échanges Christophe Mboso N'Kodia, a appelé ces derniers à l'unité.

« Il y a des recommandations qui ont été formulées, notamment l'unité », a dit Abdallah Mangala, le représentant de la Communauté islamique au sortir de l'audience.

D'après Abdallah Mangala, les six confessions religieuses promettent d'en finir avec le processus de désignation de leur délégué à la CENI ce même jour, date limite pour le dépôt du procès-verbal, selon le calendrier de l'Assemblée nationale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X