Madagascar: Une grande confusion dans le monde politique

C'est un paysage politique multiforme que les Malgaches découvrent aujourd'hui. Les positions que l'on croyait solides commencent à être ébranlées. Il n'y a plus de bloc monolithique. Le bel ensemble formé par la majorité ou l'opposition est en train de se fissurer. L'IRD n'est plus cette force qui fait preuve d'un soutien sans faille au président de la République et certains membres du RMDM sont en train de contester l'autorité de leur leader, Marc Ravalomanana. On s'aperçoit que la démocratie est bien vivante et que la contestation et la discussion en sont des éléments essentiels.

La fronde menée par des membres de la majorité présidentielle contre le pouvoir a défrayé récemment la chronique et a montré qu'il n'y avait pas que des « béni-oui- oui » dans le camp du pouvoir. Ce dernier n'en est cependant pas ressorti affaibli car ces contestations ont montré la vitalité de la base.

L'opposition, quant à elle, n'est pas mieux lotie. Aujourd'hui, elle est divisée entre le RMDM et le groupe Panorama. Ceux qui sont dans cette aile de l'opposition n'acceptent pas le leadership de Marc Ravalomanana qui dirige le mouvement d'une main de fer. Aujourd'hui, la tentation de la scission gagne le RMDM. Des compagnons de la première heure de l'ancien président ont créé une radio « miara-manonja bis » et veulent exprimer un certain nombre de désaccords avec leur chef.

On pourrait dire que le démon de la division a sévi, mais ces célèbres animateurs disent qu'ils désirent apporter un changement dans le fonctionnement de ce rassemblement de partis. Les observateurs disent qu'il y a en ce moment beaucoup de confusion dans le monde politique. L'annonce du projet de coup d'État contre le président Andry Rajoelina n'a fait qu'embrouiller la situation dans le pays. L'avenir n'est pas écrit et le souhait de tous les citoyens est que la sagesse l'emporte sur l'aventurisme et le désordre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X