Madagascar: Développement numérique - Partenariat entre l'Université d'Antananarivo et Alibaba

Les étudiants de l'Université d'Antananarivo ont désormais accès aux formations modulaires sur la Cloud Academy d'Alibaba. Alors que le coût d'un module peut aller jusqu'à plus de 700 000 Ariary, cet accès est gratuit grâce à un partenariat.

Une grande première en Afrique ! Ce terme est devenu habituel pour l'Université d'Antananarivo qui a initié de nombreux projets d'innovation ambitieux pour contribuer à l'atteinte de l'émergence. Cette fois, c'est dans le secteur du numérique qu'elle affiche un grand pas en avant, grâce à un partenariat noué entre l'IPURD (Institut de la Pédagogie Universitaire et de la Recherche pour le Développement) et la Cloud Academy du géant international Alibaba, dans le cadre du projet baptisé E-Saina. « Ce projet a été élaboré il y a plus d'un an. Malheureusement, les contraintes sanitaires ont ralenti le processus. Aujourd'hui, il a été présenté aux bénéficiaires. Concrètement, il s'agit d'un carrefour numérique permettant de regrouper les acteurs, incluant les étudiants, les professionnels, les chercheurs et les entreprises. La Cloud Academy d'Alibaba offre des cours modulaires payants pouvant aller jusqu'à plus de 180 USD par module. Ces cours seront gratuits pour l'Université d'Antananarivo grâce à ce partenariat avec Alibaba, une grande première en Afrique », a déclaré Soloherinjaka Rakotonasy, directeur de l'IPURD au sein de l'Université d'Antananarivo.

Transformations. D'après les explications, il faut être étudiant de l'Université d'Antananarivo pour bénéficier de cette gratuité. A noter que ce projet se différencie d'un autre projet relatif à l'Environnement numérique de travail à l'Université d'Antananarivo, qui est une plateforme créée pour les échanges entre étudiants, enseignants et personnel de l'Université. « Cet autre projet permet, par exemple, à l'étudiant de faire une demande de certificat de scolarité, via la plateforme, d'avoir accès à ses cours suivant son niveau d'étude, etc. Des identifiants et mot de passe sont attribués. Cette solution permet la poursuite des études malgré les aléas comme les éventuels cas de grève », a indiqué le directeur de l'IPURD, en ajoutant que le numérique est aujourd'hui incontournable, surtout à la suite de la crise de Covid-19. « Madagascar a encore un retard à rattraper en termes de développement numérique. Alibaba a admiré notre initiative et notre volonté de faire un grand pas, d'où ce partenariat qui a abouti à une gratuité des cours en ligne sur Cloud Academy pour l'Université d'Antananarivo », a-t-il conclu. Par ailleurs, d'autres partenariats sont encore en vue, offrant à l'Université d'Antananarivo l'accès à une enveloppe spéciale pour financer les recherches. Pour les étudiants qui ont assisté à la séance d'information organisée mercredi dernier, de grandes transformations sont en train de s'opérer à l'Université d'Ambohitsaina et pourront changer à jamais, la qualité de l'enseignement supérieur.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X