Kenya: Un lion égaré sème la panique dans la banlieue de Nairobi

Des habitants de la banlieue de Nairobi ont eu une belle frayeur ce mercredi 28 juillet 2021 au matin. Un lion s'était aventuré en pleine zone résidentielle, entraînant un début de panique.

Le service des parcs a finalement dépêché des gardiens et des vétérinaires. Le félin a été endormi et capturé avant d'être relâché. Un incident qui pourrait illustrer l'avancée des zones urbaines sur la nature.

Des dizaines de personnes se sont massées à Ongata Rongai pour observer les employés de KWS endormir le lion à l'aide d'une fléchette tranquillisante. Le jeune mâle avait été aperçu dans ce quartier résidentiel du sud de Nairobi en pleine heure de pointe, créant un début de panique, retardant l'arrivée des enfants à l'école et le travail des riverains.

Le lion s'est finalement retrouvé coincé entre un mur de béton et des feuilles de taule, facilitant sa capture. Il a été transféré dans un centre vétérinaire pour observation avant d'être relâché avec un collier dans le Parc national de Nairobi.

Localisé à sept kilomètres du centre-ville, le PNN occupe 117 km2. C'est le seul parc de safari du monde situé à l'intérieur d'une capitale. Or certains riverains se sont plaints, demandant qu'il soit mieux clôturé. Le PNN est en effet protégé sur trois côtés, avec une façade Sud ouverte, pour permettre la reproduction et migration des animaux. Mais le parc est désormais traversé par une nouvelle route et une grande ligne de chemin de fer que certains spécialistes accusent de perturber le comportement de la faune.

La zone urbaine de Nairobi elle ne cesse de s'étendre. La capitale kenyane est l'une des villes africaines à la croissance la plus rapide, ce qui aggrave l'empiétement sur le parc national.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X