Gabon: Le FMI accorde une rallonge au pays de 553 millions de dollars

30 Juillet 2021

Ce prêt de 307 milliards de FCFA représentant 180% de la quote-part du pays a pour but de soutenir la stratégie de la relance économique 2021-2023. Elle aidera à surmonter la crise sanitaire actuelle.

Le Conseil d'administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé ce 28 juillet 2021 un accord triennal de 553,2 millions de dollars (307 milliards de FCFA) en faveur du Gabon dans le cadre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC). 115 millions de dollars sont décaissés dans l'immédiat (63,9 milliards de FCFA) pour un appui budgétaire, et le reste le sera progressivement sur les trois prochaines années sous conditions de performances macroéconomiques satisfaisantes.

Pour Mitsuhiro Furusawa, président par intérim du FMI, ce nouvel accord soutiendra la situation post pandémique du Gabon et permettra la mise en œuvre de réformes, à savoir la réduction de la dette, le renforcement de la gouvernance et de la transparence, ainsi que l'amélioration de l'inclusion financière.

Des efforts doivent être consentis pour réduire la dette publique qui culmine à 6426,4 milliards de FCFA. Et le FMI veillera à sa réduction une fois la crise sanitaire passée, car sans efforts réels, la seconde tranche ne pourra être obtenue.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X