Sénégal: Kaffrine - Un candidat au bac exclu pour usage de téléphone

Kaffrine — Un candidat au bac surpris en train d'utiliser son téléphone portable, jeudi, a été exclu de son centre d'examen, a-t-on appris des autorités académiques.

L'incident s'est produit à l'école Notre Dame de Kaffrine.

"Il faut préciser que c'est une candidature libre (... ) et la conduite à tenir est très simple, il est d'office exclu du centre son téléphone confisqué et sera ensuite réquisitionné par la police pour vérifier s'il opérait seul ou s'il était dans un réseau", a expliqué l'IA Aboubacar Sadikh Niang.

Il s'exprimait après une visite dans trois centres d'examen d'une délégation conduite par l'adjointe au gouverneur Tiguida Wagué.

Ils ont visité le centre Notre Dame de Kaffrine, le lycée Babacar Kobar Ndao de Kaffrine et le lycée Yoro Penda Sy de Nganda.

M. Niang attend le rapport du jury qu'il va transmettre à l'Office du bac en vue d'une traduction du candidat devant un Conseil de discipline.

Il a réitéré un appel "en direction des élèves et des parents (... ) sur l'obligation pour l'élève de ne pas se présenter au centre avec un téléphone portable car son utilisation est formellement interdite".

Le démarrage de l'examen s'est déroulé dans le respect du protocole sanitaire en cette période de pandémie.

L'Académie de Kaffrine compte 2978 candidats (contre 3030 l'année dernière) répartis dans 11 centres et 9 jurys.

L'essentiel des candidats sont inscrits dans les séries littéraires selon.

Les forces de défense et de sécurité assurent la sécurité dans tous les centres d'examens.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X