Sénégal: Kaolack/ Recrudescence du 3ème variant de la Covid-19 - Plus de 350 malades en moins d'un mois, l'inquiétude s'installe

30 Juillet 2021

L'arrivée de la troisième vague de contamination à la Covid19 commence à susciter beaucoup d'inquiétudes dans la région de Kaolack.

En moins d'un mois, la région a enregistré 353 malades. Un chiffre assez alarmant qui continue encore d'installer une grande émotion chez les populations. Dans ce lot, un nombre total de 12 décès a été répertorié.

Pourtant, entre le mois de Mars et Juin dernier, l'effet de la contamination avait fortement baissé et l'on était même arrivé à des jours où aucun cas positif aux tests n'a été enregistré. Mais entre le 1er et le 28 Juillet, la contamination s'est aggravée à nouveau et a donné le chiffre déjà annoncé.

A présent sur le volet prise en charge, 240 patients sont encore sous traitement. Parmi eux, 13 personnes sont admises dans le Centre de traitement des épidémies (CTE) logé à l'hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse, et deux cas sous assistance respiratoire en réanimation. Les 32 autres patients sont suivis dans les structures sanitaires privées de la région tandis que 195 malades continuent encore d'être suivis dans leurs domiciles respectifs.

Pour le Dr Aissatou Sow Barry, un appel fort a été lancé en direction des populations pour le respect strict des mesures préventives édictées (port de masque, respect de la distanciation sociale, arrêt des déplacements inutiles, lavage régulière des mains et utilisation des gels alcoolisés). Aussi et surtout épouser la responsabilité individuelle d'aller se faire vacciner au niveau des structures sanitaires de la région. Il faut surtout rappeler que depuis le début de la pandémie, 2010 personnes ont été infectées. Les 1753 malades ont été répertoriés et traités au district sanitaire de Kaolack qui est jusqu'ici l'épicentre de la maladie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X