Ile Maurice: Hausse des prix - Le rallye de protestation reporté au 6 août

Ce n'est que partie remise. L'Association des consommateurs de l'île Maurice (ACIM) représentée par Jayen Chellum, en compagnie de Bruneau Laurette de Linion Sitwayin et de l'activiste social Ivann Bibi, devait organiser un rallye pacifique dans les rues de la capitale ce vendredi 30 juillet. Mais ils ont appris hier qu'ils devaient reporter leur rassemblement. Du coup, la nouvelle date fixée est le vendredi 6 août 2021 à 14 h 15, toujours à Port-Louis.

Raison avancée du refus par le bureau du commissaire de police : selon la Constitution, sous la section 8/1 de la Public Gatherings Act 1991, aucun rassemblement ne peut se faire à Port-Louis le jour où l'Assemblée nationale se réunit. Ce qui est le cas aujourd'hui.

Jayen Chellum explique que cette décision est contradictoire car, initialement, le rallye était prévu pour le samedi 31 juillet mais, à la suite à une rencontre aux Casernes centrales, ils avaient trouvé un accord pour que cela se fasse aujourd'hui. «Zot ti kone lasanble pou zwenn. Mo ti fer tou mo let mo ti avoye.»

«BLD» bis ?

Aussi présent lors de la conférence de presse tenue au centre social Marie Reine de la Paix, le chargé de cours, Rajen Narsinghen, parle de delaying tactics. Il explique que le commissaire a demandé à ce que l'ACIM reprogramme le rallye.

Bruneau Laurette a enchaîné en avançant qu'il détient des informations de source policière sur la fragilité du gouvernement actuel. «Zot inn kone biento lepep pou desann dan lari akoz sa zot pe per, pe dekal nou rallye.» Il estime que le report est «un mal pour une bien parce que le 6 août est une date symbolique. Sa dat la ti ena kosmar wakashio».

Questionné sur les vraies raisons de ce rallye, qui semble plus aller vers une manifestation contre le gouvernement, soit une réédition du fameux «BLD» du 29 août, Bruneau Laurette devait expliquer que tous ceux qui se sentent démunis ou concernés peuvent se joindre à la cause. «Il y a les chauffeurs de taxis de l'aéroport, ces personnes qui doivent faire la grève de la faim pour avoir une compensation ou ces sinistrés suite à l'épisode MV Wakashio. Toutes ces personnes-là peuvent se joindre à notre rallye car nous sommes tous consommateurs quelque part et concernés par la hausse des prix», explique Bruneau Laurette.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X