Sénégal: Cas de covid après la vaccination - Des acteurs appellent au respect des gestes barrières

30 Juillet 2021

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays qui a conduit à la troisième vague, la vaccination s'impose. Ils sont des centaines à aller prendre leur dose. Toutefois, malgré le vaccin, des personnes déjà vaccinées tombent malades et le font savoir. Une situation qui remet en cause les acquis

Vacciner du coronavirus ne veut pas dire être à l'abri du coronavirus comme le pensent beaucoup de sénégalais. Selon l'organisation mondiale de la santé, (Oms) le vaccin est à titre préventif, il réduit les risques de développer des formes graves une fois qu'on est atteint de la maladie ou rendre le traitement moins pénible.

Dans cette troisième vague que vit le Sénégal, beaucoup d'autorités ont annoncé avoir été victimes du coronavirus après s'être vaccinées. La dernière en date est le ministre de la justice qui a sorti un communiqué hier, jeudi 29 juillet pour le faire savoir et annoncer son auto-confinement comme le prévoit le protocole sanitaire de prise en charge des cas de Covid. Dans cette même logique, beaucoup de Sénégalais Lambda sont dans cette situation et se posent moult interrogations face à leur nouveau statut sérologique ou encore à l'efficacité du vaccin face à la lutte contre la pandémie.

Pour Amadou Sall qui se trouve dans cette situation, c'est au cours d'un épisode de grippe qu'il a été testé positif alors qu'il venait de prendre son vaccin une semaine avant. « Je n'ai pas été interné. Les médecins m'ont juste demandé de rester chez moi et de suivre les instructions mais surtout observer les gestes barrières comme le lavage des mains à l'eau et au savon, le port de masque » a déclaré M. Sall.

Pour toutes les personnes qui ont déjà pris leur dose, le ministère de la santé et de l'action du Sénégal a insisté sur la prévention avec les bonnes attitudes hygiènes à adopter dans notre quotidien. « Prendre sa dose de vaccin ne veut pas dire oublier les gestes barrières. Les deux comportements vont de pair et les Sénégalais doivent s'y faire le temps que la pandémie soit là pour lutter contre elle. Sinon, on aura toujours des cas de covid » répète souvent le ministre Abdoulaye Diouf Sarr dans ces sorties dans la lutte contre le coronavirus. Même si des cas de coronavirus surviennent après une vaccination, il se présente sous la forme bénigne et passe souvent inaperçu à cause des anticorps développés par le vaccin dans l'organisme pour le neutraliser.

Dans un communiqué Dr Boubacar Signaté urgentiste soutient qu'«aucun vaccin ne protège à 100%. Les plus performants contre la Covid 19 sont efficaces à 95%. Donc, il y aura toujours 5% des vaccinés qui ne seront pas protégés. Tout de même, ces 5% seront protégés contre les formes graves qui les auraient envoyées dans les unités de réanimation. Au pire, ils vont développer une forme bénigne, dont ils se remettront au bout de quelques jours ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X