Sénégal: Suite et pas fin de l'affaire du titre foncier 1451/r - Les héritiers de magor diagne montent encore au créneau

30 Juillet 2021

Les membres de la famille Diagne, partie prenante dans le dossier du T F 1451R estimés à 94 milliards, ont fait une sortie pour prendre le contrepied de Yeri Diakhaté qui a annoncé des pourparlers avec Tahirou Sarr et une proposition de dix milliards à la famille. Au nom de la famille Diagne, le haut conseiller territorial Mamadou Diop Thioune a lu la déclaration rendue publique avant-hier, mercredi.

Pour ces membres de la famille concernée par le dossier du TF 1451R, un mandataire a été déjà désigné pour parler en leur nom. Il s'agit de la personne de Demba Dia. « Nous avons appris hier par un journal de la place que M Tahirou Sarr avait mandaté un négociateur auprès de la famille Magor Diagne sur la question du TF 1451 R. Si un larron comme Tahirou Sarr apparait et commandite une négociation, c'est au nom de quoi et pourquoi et quel rôle il a joué ? C'est étonnant qu'on puisse parler sur deux voix différentes. La voie que nous avons prise, c'est de négocier avec un mandataire en la personne de Demba Dia », a dit Mamadou Diop Thioune, membre de la famille.

Le membre du HCCT de rappeler qu'une réunion avait été tenue avec le préfet. Et, au terme de celle-ci, il était convenu qu'une mission allait être envoyée sur le terrain aux fins de travaux géométriques dans la perspective d'une rétrocession des parties du titre foncier non encore exploitées à la famille Diagne. Mais à leur grande surprise, on leur parle d'une proposition faite par Tahirou Sarr au grand dam des concernés et de l'Etat, considéré comme le plus grand perdant dans cette affaire. « Avant que nous soyons dans ces conclusions, M Tahirou apparait comme l'évoque le journal avec une proposition de 10 milliards de francs. Nous parlons de 94 milliards au lieu de 10 milliards. L'Etat aujourd'hui est victime comme la famille. L'Etat qui débourse 94 milliards n'a même pas un mètre carré en sa possession.

La famille, bénéficiaire d'une vente de 94 milliards n'a encaissé que 2.5 milliards. Ce domaine dans lequel nous évoluons était la propriété foncière d'une famille léboue qui n'écarte en aucun cas de prendre sa responsabilité et d'engager un dialogue. Nous mettons l'accent sur le mot dialogue », a rappelé l'écologiste. Selon toujours Mamadou Diop Thioune, dans le cadre de ce dialogue, la famille invite son mandataire Demba Dia à poursuivre la négociation afin de trouver une solution. La solution envisagée et souhaitée par la famille Diagne est la restitution des terres inoccupées à la famille et la reprise du reprofilage des terres occupées pour une solution consensuelle au profit de toutes les parties prenantes dans ce dossier.

Mamadou Diop Thioune et ses parents promettent de faire face aux manœuvres des gros bonnets tapis dans les méandres de l'administration et du Service des domaines. Pour rappel, en octobre 2018, Ousmane Sonko avait accusé Mamour Diallo alors Directeur des domaines du Sénégal d'avoir détourné 94 milliards de francs CFA dans le cadre d'un dossier lié à un titre foncier qui opposait des familles lébou et l'Etat au sujet d'un terrain à Rufisque.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X