Guinée Equatoriale: France/Guinée Equatoriale - Ça chauffe entre les deux pays

30 Juillet 2021

La justice française a condamné Teodorin Obiang, Vice-président de la République et fils du président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Suite à ladite condamnation, la Guinée équatoriale a procédé à la fermeture de son ambassade à Londres et a recemment bloqué un hélicoptère français sur son sol, avec à bord, six (6) agents de l'armée française.

Depuis l'affaire de blanchiment d'argent et de biens mal acquis dont le fils du président est indexé, les relations entre les deux pays semblent être dans une période assez sombre. Pour la Guinée-Equatoriale, Paris, mais aussi Londres n'a pas le droit de poursuivre un compatriote guinéen pour des faits qui se sont déroulés et qui concernent leurs pays. « Nous n'admettons pas d'ingérence dans les affaires internes de notre pays », ces sanctions « violent le principe du droit international », affirme le ministre des Affaires étrangères, Simeon Oyono Esono, sur la chaine de télévision publique équato-guinéenne (TVGE).

Notons qu'après avoir déposé un recours, les hautes autorités françaises ont finalement admis la condamnation du vice-président et fils du président Equato-Guinéen. Il écope donc d'une amende de 30 millions d'euros et d'une peine de 3ans de prison avec sursis pour blanchiment, abus de biens sociaux et détournement de denier public.

Telle une série novelas, c'est ce mercredi qu'un avion de l'armée française s'est posé sur Bata, la deuxième ville de Guinée équatoriale. Voyant que cet avion n'avait pas l'autorisation de voler et de stationner sur le sol guinéen, les autorités du pays décident de l'immobiliser avec les 6 agents à bord de ce dernier.

Les relations entre les autorités française et guinéenne semblent passer dans un tunnel, d'où le souci de compréhensions entre ces deux pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X