Ile Maurice: Un sergent de la SMF arrêté avec de la drogue valant Rs 1 million

Il compte 33 ans de service dans la police. Suviraj Sharma Domun, 52 ans, sergent à la Special Mobile Force (SMF), a été arrêté ce vendredi 30 juillet sous une accusation provisoire de trafic de drogue.

Il a été appréhendé par une équipe de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Central Division sur l'aire de stationnement de la SMF, à Vacoas. Il a été trouvé en possession d'une importante quantité de cannabis et de haschisch, ainsi que de Rs 7 750 soupçonnées de provenir de la vente de ces stupéfiants. La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à plus d'un million de roupies.

Ayant appris que ce sergent se livrait au trafic de drogue, cette équipe de l'ADSU, menée par les inspecteurs Moonesawmy et Moheshwa, sous la supervision du surintendant de police Jacques Jean Pierre, s'est rendue à Vacoas.

Le sergent, qui habite le village de Montagne-Longue, était à bord de sa voiture. Il portait un pantalon de jogging de la SMF. Une fouille effectuée à bord a permis de découvrir les stupéfiants.

Les policiers ont d'abord emmené le suspect au bureau de l'ADSU pour l'interroger. Durant la journée, il a été conduit à son domicile pour une perquisition. Aucune drogue n'a été trouvée.

Le sergent, qui a été placé en détention, sera traduit devant la Bail and Remand Court, demain, samedi 31 juillet.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X