Congo-Kinshasa: Les immortelles chansons d'Afrique - « Ousmane Bakayoko » de Freddy Mayaula Mayoni

La chanson « Ousmane Bakayoko » a conquis les mélomanes et les a marqués jusqu'à devenir un morceau incontournable. Elle a mis l'artiste Freddy Mayaula Mayoni, son auteur, sur le piédestal des grands compositeurs de la RDC.

C'est une chanson savamment arrangé par Mayaula et Ernest Mvouama. Elle est extraite de l'album « L'amour au Kilo », produit par Tamarris, en 1992. Cet opus compte sept chansons qui s'enfilent comme des perles, constituant un véritable bijou dans l'écrin musical congolais. Il connaîtra un maxi succès et donnera plus de vigueur à la carrière de l'artiste.

Porté par la voix de Carlito Lassa avec l'appui de celle d'Abby Surya, ce titre raconte l'inquiétude d'une femme qui accepte l'invitation d'un homme dont elle est déjà éprise. « Ousmane, elaka opesaki ngai, nakoya lelo na mpokua. Notre rendez-vous de ce soir, je viendrai chéri. Notre rendez-vous de la nuit, je viendrai ce soir. Kasi naboyi nakuta yo na mbanda, Don Padrino ». « Ousmane, la promesse que tu m'as faite je viendrais ce soir. Notre rendez-vous de ce soir, je viendrai chéri, notre rendez-vous de la nuit. Cependant, je refuse de te rencontrer avec une autre femme, Don Padrino ». En effet, Don Padrino est le surnom de Mayaula.

Ici, la programmation effectuée par le génie d'Ernest Mvouama au synthé mérite d'être glorifiée. Ce disque 33 tours, dont la référence est LP 92011, a réuni autres artistes de talents comme Pembey Sheiro, dans les chansons « L'amour au Kilo », « Kotikate », et en chœur avec Kuleta Pompon, Nguma Lokito à la guitare basse, Dally Kimoko, Lokassa ya Mbongo, les autres guitares. Mayaula Mayoni y joue aussi de la guitare. Avec cet album, l'artiste sera auréolé et se verra décerner le titre du meilleur compositeur de l'année 1993.

Les deux premières versions de cette mélopée, lesquelles furent interprétées par Abéti Masikini, ne connurent pas véritablement de gloire. L'une, parue sous le titre de « Rendez-vous », a été produite par l'IAD avec comme référence IAD / S 0015, dans l'album « Amour ya sens unique ». L'autre, extraite de l'album « La reine du soukous », produite par le label Jimmy International Production, a pour titre « Ousmane » et a l'indication JIP 024. Le chanteur Ferre Gola a, pour sa part, signé un remake dénommé « Ekoti ya Nzube », dans son album « Jugement ».

Né à Léopoldville, le 6 novembre 1946, Mayaula est d'abord sportivement connu dans l'AS Vita Club puis musicalement dans l'orchestre Ok Jazz avec lequel il composera en 1975 « Chérie Bondowe ». En 1977, avec le trio MaMaKi (Mayaula, Youlou Mabiala et Kiambukuta Josky), il signe « Bombanda compliqué ». Il a donné à Tshala Mwana « Nasi nabali », à Mpongo Love « Ndaya ». Décédé le 26 mai 2006 à Bruxelles, il a laissé une riche discographie faite des chansons à succès.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X