Guinée: Armée de l'Air - De nombreux jeunes s'activent pour le recrutement en vue

30 Juillet 2021

Guinée - Armée de l'Air : De nombreux jeunes s'activent pour le recrutement en vue

Le concours de recrutement annoncé pour le compte de l'État-major de l'Armée de l'Air suscite un véritable engouement chez bon nombre de jeunes diplômés sans emploi. Dans les quartiers, la nouvelle est perçue comme une occasion à ne pas rater tant et si bien que décrocher le premier emploi en Guinée est un parcours du combattant. Des centaines de milliers de jeunes après leurs cursus universitaire, dépendent encore et presque entièrement de leurs parents.

Face à la problématique de l'employabilité et surtout et à la quasi-inadéquation de la formation avec les besoins de l'emploi dans les entreprises, toutes les pistes sont explorées par ces jeunes diplômés plus que jamais déterminés à sortir de la précarité.

Intégrer l'Armée devient ainsi une alternative et chaque annonce de recrutement est une opportunité à saisir. Sauf que pour rejoindre ses rangs, toute Armée comme celle de la Guinée sur la voie de la réforme, a ses propres exigences.

Dans le communiqué publié récemment par le Ministère de la Défense Nationale, plusieurs critères s'imposent aux postulants. Entre autres : se situer dans la tranche d'âge de rigueur comprise entre 18 et 25 ans, être titulaire du BAC en Sciences Mathématiques, Expérimentales ou être universitaire d'un profil scientifique ou techniques et avoir de bonnes aptitudes physiques.

« J'attends avec impatience ce concours de recrutement pour faire acte de candidature. Déjà l'heure est à la mobilisation des dossiers en attendant le jour « J », se confie L.C (24 ans), un candidat fin prêt qui a préféré garder l'anonymat pour l'instant.

Si L.C semble espérer en raison de son physique visiblement au top et son âge qui se situe dans la fourchette exigée, nombreux sont des candidats au concours de recrutement dans l'Armée de l'Air qui ont peu d'espoir. Pour l'écrasante majorité, l'âge limite de 25 ans est de loin derrière eux.

L'autre bémol est que parmi les jeunes diplômés intéressés par ce concours de recrutement en vue, l'on dénombre plusieurs profils outre les branches techniques. Pas de quoi dissuader certains candidats qui comptent du moins tenter leur chance.

Récemment ce sont des jeunes diplômés en sciences anglaise et informatique qui ont été engagés dans l'armée par voie de concours. Ils sont actuellement en internat et découvrent peu à peu les réalités de la discipline militaire.

------------‐‐

Ci-joint les critères complets de l'appel à candidature

CONDITIONS DE CANDIDATURE :

être âgé de moins de 25 ans à la date du 1er septembre 2021,

Etre élève récemment titulaire du BAC Sciences Mathématiques ou Sciences Expérimentales ou être universitaire d'un profil scientifique ou technique.

Avoir une bonne aptitude physique.

1-DOSSIERS A FOURNIR:

Copie de l'extrait d'acte de naissance;

Copie et original du Diplôme, de la Licence ou de l'attestation de niveau accompagné par le dernier diplôme obtenu;

Copie de la carte d'identité scolaire, ou carte d'étudiant, ou carte d'identité nationale, ou du passe port.

2-DELAI DE DEPOT DES DOSSIERS :

Du 19 juillet au 30 août 2021 (jours fériés et week-end exclus) et de 10 H à 14 H, dans l'enceinte d l'Etat-Major de l'Armée de l'Air.

3-PERIODE DE PRESELECTION

Du 06 au 09 septembre 2021.

Contacts : 624 44 29 42, 661 71 66 60

Dr Mohamed Diané, Ministre d'État à la Défense

Share and Enjoy !

Shares

A lire sur aminata.com:

Télémélé/ : La délégation spéciale de Kawessi rejetée !!! Conakry : de fortes précipitations depuis 48h Siguiri / Problématique de l'occupation des domaines inondables : l'ex-directeur préfectoral de l'habitat « accuse » l'honorable Sékou Savané Conakry sous la pluie : le pont de l'aéroport va-t-il craquer ?

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X