Congo-Brazzaville: Numérique - La menace ransomwares au cœur d'un webinaire

Dans le but de garantir un écosystème numérique national, sécurisé et attractif, le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique, Léon Juste Ibombo, a ouvert le 29 juillet à Brazzaville un webinaire sur la menace ransonmware.

La première session de travail vise, entre autres, à amener les participants à comprendre les concepts d'attaques ransomwares, à saisir les évolutions et l'anatomie de la menace de ce logiciel malveillant, ainsi que les moyens de défense adaptés contre ces menaces et attaques.

Le ransomware est un logiciel malveillant qui chiffre les données personnelles, puis demande une rançon en échange de la clé qui permet de les déchiffrer. Il s'invite à votre insu sur un pc, un smartphone ou une tablette via une pièce jointe à un e-mail ou via un site piraté qui contient un lien frauduleux sur lequel vous cliquez malencontreusement. En effet, une attaque massive par ce logiciel pourrait impacter des milliers d'entreprises à travers le monde.

Aussi, c'est l'une des principales menaces de l'intégrité des données des entreprises et des administrations tant publiques que privées. Considérant le fait qu'aucune solution universelle contre cette menace existe, le ministre Ibombo estime qu'il est nécessaire de mettre en œuvre une stratégie nationale du développement de l'économie numérique, de l'implémentation des infrastructures indispensables et d'un cadre cyber législatif.

Notons que ce webinaire considéré comme un excellent cadre d'échange d'expériences et de réflexion sur des questions numériques a été organisé par la direction générale du développement de l'économie numérique en partenariat avec la DSI Club et la société Symantec.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X