Cote d'Ivoire: Justice - La cyberactiviste Arlette Zatté condamnée à payer 75 millions FCFA à Mme Gbagbo et sa fille

30 Juillet 2021

La cyberactiviste Arlette Zatté a été condamnée ce vendredi 30 juillet 2021, à six mois de prison, dont cinq avec sursis et un mois ferme, avec une amende de 50 millions de FCfa de dommage et intérêts à payer à Mme Simone Gbagbo et 25 millions de FCfa à sa fille Marie Laurence Kipré, pour diffamation et injures à l'ex-Première dame ivoirienne.

Arlette Zatté a été interpellée le jeudi 1er juillet 2021, à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, sur plainte déposée par l'avocat de Mme Simone Gbagbo pour le compte de sa cliente.

Une plainte pour injures outrageantes proférées à l'encontre de Mme Gbagbo sur les réseaux sociaux depuis la France et même à Abidjan par la cyberactiviste. Elle fut par la suite inculpée par un juge d'instruction le vendredi 2 juillet 2021 et placée sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca).

Il faut noter que l'arrestation d'Arlette Zatté a suscité de nombreuses réactions, dont celle de la députée Rhdp, Mariam Traoré, qui avait demandé sa libération.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X