Maroc: Interpellation à Casablanca d' un individu pour son implication présumée dans deux homicides volontaires

Les éléments de la brigade antigang relevant du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont interpellé jeudi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un individu aux multiples antécédents judiciaires soupçonné d'être impliqué dans deux homicides volontaires perpétrés à l'arme blanche.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause (31 ans) aurait commis les deux meurtres à l'arme blanche contre deux gardiens de deux chantiers dans les villes de Casablanca et de Berrechid, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Les recherches et investigations menées ont permis d'identifier le mis en cause et de l'interpeller jeudi après-midi dans le quartier "Lamkansa" à Casablanca, ajoute la DGSN.

Les perquisitions au domicile du suspect ont permis de saisir des vêtements et des effets personnels portant des traces biologiques pouvant être en lien avec les scènes de crimes, relève la même source, précisant qu'ils sont actuellement soumis à l'expertise nécessaire au laboratoire de la police scientifique et technique relevant de la Sûreté nationale.

L'individu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire et de définir l'ensemble des actes criminels reprochés au mis en cause.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X