Sénégal: Kaolack - Lancement de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier

Kaolack — L'adjoint au préfet de Kaolack (centre), Aliou Sadji, a procédé, vendredi, au lancement officiel de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier, a constaté l'APS.

"L'objectif pour la campagne est de protéger les enfants contre le paludisme et prévenir les décès dus à cette maladie durant la période de forte transmission", a dit l'autorité administrative.

La campagne cible 70.725 enfants âgés de trois à dix ans dans le district sanitaire de Kaolack, a indiqué le médecin-chef de la région de Kaolack, Dr Aïssatou Barry Diouf lors de la cérémonie de lancement de ladite campagne organisée au poste de santé de Sam, dans la commune de Kaolack.

"Cette campagne est l'une des stratégies phares de lutte contre le paludisme. Elle consiste à administrer des doses thérapeutiques d'un médicament anti-paludisme et deux molécules que nous donnons aux enfants pendant les trois jours et pendant trois passages à un intervalle d'un mois", a expliqué Dr Diouf.

Selon elle, "la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier va permettre de protéger les enfants contre le paludisme durant la période de haute transmission que constitue l'hivernage".

A en croire Dr Aïssatou Barry Diouf, "cette campagne se déroule au niveau du district sanitaire de Kaolack parce qu'il porte la charge de morbidité du paludisme de la région".

"Nous avons enregistré 5.030 cas de paludisme en 2020 dans la région de Kaolack. Et, les 3.528 cas sont survenus au niveau du district de Kaolack, soit 70% des cas de la région", a souligné le médecin-chef.

En 2020, a-t-elle encore fait savoir, "la région de Kaolack a enregistré six décès dus au paludisme contre 16 décès en 2019".

"Nous appelons les populations à sortir les enfants qui sont dans la cible (...) pour faire face au paludisme", a-t-elle invité, assurant que cette campagne se fera dans le respect strict des mesures barrières pour lutter contre la Covid-19.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X