Congo-Kinshasa: Grève des agents de Transco/Kinshasa - Les étudiants de l'UPN réclament

Depuis le 26 juillet dernier, la ville-province de Kinshasa s'est réveillée sans transport en commun de la société Transco, une société de l'Etat. Les étudiants de l'Université Pédagogique Nationale (UPN), après avoir constaté l'absence des bus Transco et les difficultés liées à cette absence sur toute l'étendue de la ville-province de Kinshasa, certains étudiants bénéficiaires de ce service n'ont pas cachés leur mécontentement.

Une étudiante qui a parlé sous l'anonymat a déclaré être consciente que l'absence de ces bus cause d'énormes difficultés pour le déplacement des étudiants vers l'université. «Nous souhaitons que les bus Transco reprennent rapidement, parce qu'ils offrent un service moins cher, sans concurrence et cela, quelques soient les distances», a-t-elle dit.

Une autre étudiante affirme n'avoir vu aucun bus Transco en circulation depuis deux jours. Keren Tshumbo, étudiante en G1 anglais informatique des affaires, parce que c'est d'elle qu'il s'agit, a affirmé avoir constaté cette absence totale de ces moyens de déplacement pénalisant ainsi les mouvements de la population kinoise, mais surtout des étudiants qui, de fois ont besoin des transports faciles et à moindre coût pour rejoindre les différents campus.

Après que les autorités aient calmé la situation la fois dernière en promettant de résoudre ce problème d'arriérés des salaires de ces agents, les étudiants de l'Université Pédagogique Nationale demandent au Ministre des Transports, Cherubin Okende de bien voir s'imprégner de la situation afin d'interpeller le Directeur Général de Transco.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X