Sénégal: saint-louis-déroulement des épreuves de l'examen du baccalauréat 2021 - aucun incident, 335 absences sur les 11011 candidats inscrits, mesures barrières respectées

31 Juillet 2021

L'Académie de Saint-Louis compte au total 11011 candidats inscrits dont 6088 filles et 4923 garçons qui sont répartis dans 38 jurys.

335 absences dont 147 garçons et 188 filles ont été signalées au premier jour d'examen. Toutes les épreuves avaient démarré à 8h dans un respect strict des mesures barrières de lutte contre le Covid-19. Le Gouverneur de région en charge des affaires administratives a présidé avant-hier, Jeudi 29 Juillet dans la matinée, la traditionnelle visite de centres d'examen en présence des autorités académiques et des parents d'élèves.

Le centre d'examen du Lycée d'Excellence Aimé Césaire de Saint-Louis a été la première étape de la traditionnelle tournée du Gouverneur de région. Celle-ci a été dirigée par son Adjointe en charge des affaires administratives, Mme Fatou Makhtar Fall, accompagnée des autorités académiques, des responsables d'associations de parents d'élèves, des syndicats d'enseignants, de la COSYDEP et de la SCOFILLE.

Dans ce centre, sur les 300 candidats inscrits dont 192 filles et 108 garçons, 19 se sont absentés. Ensuite, la délégation s'est rendue au centre du Lycée Technique André Peytavin qui compte un seul jury, sur les 336 candidats inscrits, 11 d'entre eux ne se sont pas présentés au premier jour des épreuves. Le Centre du Lycée Charles De Gaulle a été la troisième étape de la traditionnelle visite. Ce centre compte deux jurys avec 981 candidats inscrits dont 36 absences en plus de deux filles dont l'une, malade, a été hospitalisée et l'autre est en état de grossesse.

La dernière étape a été au Centre du Lycée de Tassinère de Gandiol où, sur les 169 candidats inscrits, seules trois absences ont été signalées. Au total, sur les 11011 candidats inscrits dans l'Académie de Saint-Louis, 335 absences ont été signalées dans la région dont 147 garçons et 188 filles. La traditionnelle visite a permis aux autorités de constater de visu le bon déroulement des épreuves du Baccalauréat qui, à en croire l'autorité administrative, a bien démarré dans la région et dans un respect strict des mesures barrières de lutte contre la Covid-19. "C'est avec une grande satisfaction que nous avons constaté que les épreuves se déroulent normalement.

Dans tous les établissements échantillons qui ont choisis pour faire cette visite, nous avons remarqué surtout que le dispositif sanitaire est respecté. Vous n'êtes pas sans savoir qu'avec cette résurgence des cas de Covid19 surtout dans la commune de Saint-Louis, le premier défi de l'organisation c'était de faire respecter les mesures barrières et le protocole sanitaire est strictement respecté", s'est réjouie Mme Fatou Makhtar Fall, Gouverneur de Saint-Louis en charge des affaires administratives. Elle en a profité pour inviter les autorités académiques à œuvrer davantage pour inciter les élèves à épouser les séries scientifiques. Car sur les 11011 candidats inscrits dans l'Académie de Saint-Louis, seuls 1193 sont dans les séries scientifiques. "L'autre aspect qui a attiré mon attention, c'est la faiblesse du nombre des élèves qui sont inscrits en séries scientifiques. Et pour une région comme Saint-Louis, où on a découvert des gisements de gaz, le défi est d'encourager les élèves à s'inscrire dans les disciplines techniques et scientifiques pour pouvoir faciliter plus tard leur insertion professionnelle et pour ne pas être remplacé par d'autres personnes parce que nous avons les ressources humaines nécessaires", a-t-elle ajouté.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X