Sénégal: Kaolack / Campagne de chimioprévention du paludisme saisonnier - Plus de 70.000 enfants dans le viseur de la région médicale

31 Juillet 2021

La campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier a été officiellement lancée hier dans la région de Kaolack. C'était au cours d'une cérémonie présidée par le médecin chef de la région médicale de Kaolack Dr Aissatou Barry Diouf aux côtés de l'adjoint du préfet Aliou Sadji et diverses autres autorités sanitaires et coutumières du quartier de Sam où l'événement a été tenu.

Pour cette 3ème édition de campagne de lutte contre le paludisme, une population de 70.725 enfants âgés de 3 mois à 10 ans est ciblée pour recevoir les doses qui lui seront administrées tout au cours de ces prochains jours.

Selon le médecin-chef de région, " cette campagne est l'une des stratégies phares de lutte contre le paludisme. Il consiste en effet à administrer des doses thérapeutiques de médicaments anti-paludiques connues et qui sont composées deux molécules de sulfadoxine-périméthanine associées à l'amodiaquine qu'on donne aux enfants pendant ces trois (3) prochains jours et au bout de trois passages en intervalle sur une durée d'un mois". Cette activité naturellement ouverte dans toutes les villes et villages de la région de Kaolack consiste à protéger les enfants durant la haute période de transmission marquée par l'hivernage.

A l'évidence, ce programme est piloté par le district sanitaire de Kaolack qui porte aujourd'hui la charge du taux de morbidité le plus élevé de la région de Kaolack. Déjà en 2020, un effectif de 5030 cas de paludisme a été enregistré dans la région de Kaolack. Dans ce lot, tous les 3528 cas sont issus dans la seule zone de couverture du district. Ce qui représente en effet 70 % des taux d'infection liée au paludisme dans toute la région. Malgré les efforts énormes consentis et les résultats qui s'en sont suivis durant les deux premières campagnes, le nombre de décès enregistrés a considérablement diminué dans ces deux dernières années ( 6 décès en 2020 contre 16 en 2029).

Dans un contexte de pleine lutte contre la progression du virus de la Covid-19 sur le territoire national, la campagne comme indiquée par le médecin chef de région de Kaolack sera poursuivie dans le respect strict des mesures barrières.

Autrement dit, doter aux personnels chargés de l'exécution du programme des masques de protection et flacons de gel alcoolisés. Ce personnel qui est essentiellement composé de relais communautaires est aussi et surtout recommandé de dérouler une sensibilisation intra domiciliaire à chaque fois qu'il met le pied sur une concession.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X