Sénégal: Lutte contre la Covid-19 - L'Etat exige le masque, Senelec et port prennent les devants

31 Juillet 2021

L'arrêté n°17602 du 29 avril 2021 prescrivant le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et privés est prorogé de trois mois. Le ministre de l'Intérieur a pris la décision en lien avec la situation sanitaire du pays, explique le communiqué qui nous est parvenu hier, vendredi 30 juillet. Dans le même sens pour lutter contre la propagation de la covid-19, la SENELEC et le Port autonome de Dakar ont pris de nouvelles mesures.

L'arrêté n°17602 du 29 avril 2021 prescrivant le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et privés est prorogé de trois mois. Le ministre de l'Intérieur a pris la décision en lien avec la situation sanitaire du pays, explique le communiqué qui nous est parvenu hier, vendredi 30 juillet. Dans le même sens pour lutter contre la propagation de la covid-19, la SENELEC et le Port autonome de Dakar ont pris de nouvelles mesures.

Le port du masque reste encore obligatoire dans les lieux publics et privés. Le ministre de l'Intérieur, Antoine Félix Diome, a prolongé l'arrêté. « Face à la recrudescence de la pandémie à coronavirus, le ministre de l'Intérieur tient à rappeler aux populations que l'arrêté n°17602 du 29 avril 2021 prescrivant le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et privés est prorogé pour une durée de trois mois à compter du 30 juillet 2021 », rapporte un communiqué dont nous avons reçu copie hier, vendredi 30 juillet. Il ajoute : « Par conséquent, sur l'ensemble du territoire national, le port de masque de protection demeure obligatoire dans les lieux publics et privés ci-après : la voie publique, les services de l'administration quel qu'en soit le mode de gestion, les lieux de commerce, les moyens de transport public, les moyens de transport privé transportant au moins deux personnes ». Sur ce, Antoine Félix Diome prévient les contrevenants. « Le ministre de l'Intérieur invite les populations à se conformer à ces mesures et rappelle que le non-respect de celles-ci expose les contrevenants aux sanctions prévues par les lois et règlements », lit-on dans le document.

« SENELEC : LES AGENTS NON VACCINES SERONT MIS EN CONGES ANNUELS... »

En effet, dans ce contexte de poussée de l'épidémie de covid-19, la Direction des Ressources Humaines de la Senelec n'a pas manqué de prendre les devants. « En application de la note d'informations du 23 juillet 2021 sur les mesures prises par la Direction Générale pour lutter contre la propagation de la covid-19 dans notre périmètre, nous vous informons qu'à partir du 16 août 2021, les dispositions ci-après entrerons en vigueur : les autorités de missions à l'intérieur du pays et à l'étranger seront assujetties à la présentation de la carte de vaccination, les agents non vaccinés seront mis en congés annuels en fonction du nombre de jours disponibles, les agents non vaccinés ne disposant pas de congés et dont la présence physique n'est pas indispensable selon l'appréciation du directeur d'unité, seront également mis en congés. Ces jours seront déduits des congés de l'année prochaine», renseigne une note rendue publique hier.

LE PORT AUTONOME DE DAKAR MET EN PLACE UN NOUVEAU PLAN DE CONTINGENCE

Le Port autonome de Dakar a aussi resserré la vis pour lutter contre la propagation du virus. « Face à la recrudescence des cas positifs à la Covid-19 liée à la 3ème vague, le Directeur Général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Bèye a décidé de mettre en place un plan de contingence plus rigoureux qui tourne autour de mesures suivantes : Réaménagement temporaire des horaires de travail en rapport avec la Direction des ressources humaines, Conservation du personnel minima pour les structures à forte concentration humaine, Favorisation du télétravail et des call-conférences, Transmission et traitement du courrier via Maarch courrier, Restriction des visites privées et des réunions non indispensables, Systématisation du travail de sensibilisation par le médecin d'entreprise, Appropriation du dispositif de communication de crise mis en place par la CQHSE sur le portail », rapporte la Cellule de Communication Stratégique du Port autonome de Dakar. Selon elle, « ce nouveau plan est le deuxième du genre pris par le Directeur Général du Port autonome de Dakar », depuis l'apparition du premier cas de covid-19 au Sénégal.

MARIAME DJIGO

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X