Sénégal: Sédhiou - Le déferlement de la 3e vague de Covid-19 astreint la masse au vaccin - les tests et les vaccins disponibles, les plus indécis abdiquent !

31 Juillet 2021

La fréquentation des structures de santé de la région de Sédhiou est de plus en plus accrue pour se faire vacciner en raison de la prévalence en hausse de Covid-19 au Sénégal. Au centre de santé de référence de Sédhiou sis au quartier Moricounda de Sédhiou ville où nous nous sommes rendus hier, vendredi 30 juillet, les plus sceptiques ont affirmé que «seul le vaccin peut présentement sauver ». La région médicale annonce la disponibilité gratuite des tests ainsi que des vaccins sur toute l'étendue du territoire régional de Sédhiou.

La troisième vague de covid-19 qui déferle au Sénégal a fini de convaincre les plus sceptiques à se faire vacciner. Vendredi matin au centre de santé de Sédhiou, nous y avons constaté une hausse des sollicitations au vaccin. Sadio Dème, le chef du bureau information et communication pour la santé dit avoir remarqué cette augmentation des fréquentations depuis la fête de Tabaski le 21 juillet dernier. « Depuis la fête de la Tabaski, nous avons constaté que les gens commencent à prendre conscience de la pertinence du discours que nous leur tenons avant. Rien que pour la journée du jeudi 29 juillet, on était à 48 vaccinés et ce vendredi à la mi-journée on en est à 33 ». Abdourahmane Diaw venu prendre sa dose quoiqu'avec du retard explique que « certes je viens avec un peu de retard mais vu que la maladie a pris une autre tournure, le plus sûr c'est de se faire vacciner. Au début il y avait beaucoup de spéculations mais à présent on est conscient de l'efficacité du vaccin » dit-il.

La dame Méta N'diaye, le carnet à la main, vient de se faire vacciner : « je suis venue me faire vacciner car la maladie là est grave. J'avais refusé le vaccin et j'étais foncièrement contre au début mais maintenant je sais que le vaccin est la seule méthode de prévention » témoigne la sexagénaire, le sourire aux lèvres. Ce vendredi, la liste des candidats ne cesse de s'allonger, le 33e numéro appelé porte le nom de Daouda Bâ. Il exhorte les populations à faire autant car l'heure est grave : « ah oui je viens de prendre ma dose avec beaucoup de retard certes mais il n'y a pas d'autres choix que de le faire et de respecter les mesures barrières. J'exhorte les populations à venir se faire vacciner car la situation est grave » nous confie ce chef de projet en service à Sédhiou.

LE VACCIN N'EPARGNE PAS DE LA CONTAMINATION MAIS EVITE LES FORMES GRAVES !

Malgré la vaccination, l'on peut toujours choper le virus du Covid-19 mais sans toutefois faire la forme grave, précise le responsable du bureau information et communication du district sanitaire de Sédhiou. Et Sadio Dème d'exhorter au respect des mesures barrières : « une personne qui prend ses doses de vaccin peut bel et bien attraper le virus du covid-19 mais ne fera pas la forme grave ; c'est cela l'avantage. Raison pour laquelle et au nom du médecin-chef du district sanitaire de Sédhiou le docteur Diabel Dramé, j'exhorte tous les citoyens à respecter les mesures de prévention individuelle et collective ».

Dans une note de service en date du 27 juillet 2021, le médecin-chef de la région médicale de Sédhiou informe avoir reçu 6.400 doses de vaccin Johnson and Johnson disponible, dit-il dans toutes les structures de santé en prise unique. Dr Amadou Yéri Camara précise que les vaccins Sinopharm et Astra Zeneca le sont aussi partout dans la région. Il informe également que le centre de sante de Moricounda à Sédhiou est entré dans le dispositif national de diagnostic de la Covid-19.

Ainsi, le test PCR du SARS-COV-2 est réalisable audit centre et est gratuit à l'instar du reste du pays. Par ailleurs, une autre source qui a préféré garder l'anonymat renseigne que des cas de Covid sont diagnostiqués à Sédhiou et que la vigilance doit être de rigueur.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X