Madagascar: Tsiroanomandidy - Le feu cause un préjudice de 46 millions d'ariary

Le marché communal de Tsiroanomandidy a été le théâtre d'un incendie dévastateur, hier. Le préjudice est estimé à 46 millions d'ariary.

SINISTRE. Jeudi, à 20h15, une alerte est parvenue à la gendarmerie de Tsiroanomandidy, signalant une fumée noire et épaisse au marché de la ville.

Le commandant du groupement et ses gendarmes, la police et les autorités locales ont rejoint les lieux. Un incendie dévorait quelques commerces. Ils ont aidé le fokonolona à le circonscrire. Faute de sapeurs-pompiers, ils ont arrosé le feu à l'aide de cuvettes, bidons et seaux. Le vent violent a compliqué la tâche.

Après avoir touché dix-huit compartiments occupés par des bouchers, épiciers, vendeurs de légumes, commerçants de matériel informatique et de téléphones, le brasier a finalement été maîtrisé. La foule est venue à bout des flammes à 22h20.

D'après les constatations effectuées, un feu de charbon a été à l'origine de l'incendie. Un hôtelier aurait été imprudent en cuisant sa soupe de pattes de bœuf, selon les informations recueillies.

Menacé

Ni perte en vie humaine ni blessé n'ont été constatés, mais d'importants dégâts matériels. Les propriétaires des cases consumées ont été interrogés. Le préjudice total communiqué à la gendarmerie s'élève à 46 millions d'ariary. Une enquête a été ouverte. Le maire de la ville a réuni les victimes, hier matin. Il a suggéré l'organisation d'une récolte de fonds devant l'hôtel de ville pour leur venir en aide.

Des agents de la commune ont déblayé les décombres et nettoyé le marché. Il y a presque un an, précisément le 12 septembre 2020, un terrible incendie a menacé le marché de Tsiroanomandidy. Un grossiste voisin a été la proie des flammes qui ne se sont heureusement pas propagées. « Pour son développement, la capitale de Bongolava devrait maintenant être dotée d'un service de secours », exprime un épicier dont les marchandises ont été réduites à néant dans ce sinistre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X