Madagascar: Pêche crevettière - Trois droits d'exploitation libres

Le ministère de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche (MAEP) relance l'appel à proposition à l'endroit des sociétés du secteur Pêche désirant exercer la pêche de crevettes côtières. Il relance particulièrement l'utilisation de trois droits d'exploitation dans la zone D2.

La zone de pêche comprise entre Mahanoro et Vaingaindrano. Le droit d'exploitation a une validité d'exploitation de 5 ans à compter du 1er janvier 2021. « Il autorise son détenteur à exploiter un navire pour la pêche des crevettes côtières avec un quota de capture tel que défini dans le dossier d'appel à propositions sous réserve de paiement de redevance et d'obtention d'une licence de pêche » détaille l'appel à proposition du MAEP.

« Les sociétés seront sélectionnées sur la base de la proposition économiquement la plus avan tageuse pour l'État... . » précise encore le document.

Les dossiers doivent être adressés à la direction générale de la Pêche auprès du MAEP au plus tard le 12 août 2021. Cinquante droits d'exploitation ont été lancés par le MAEP au début du mois d'avril et quarante-sept ont répondu pour pouvoir démarrer la campagne de pêche crevettière le 10 mai dernier.

Le MAEP toutefois ne se livre pas sur le terrain de la transparence dans le processus de délivrance des licences de pêche, tels que demandé par la Transparency International Madagascar, en l'occurrence.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X