Madagascar: Le risque de perturbation d'un équilibre fragile

Dans l'affaire du projet d'attentat contre le président Andry Rajoelina, l'enquête suit son cours. Il n'y a pas lieu d'en dire plus et d'essayer de faire des spéculations.

Les informations officielles ne permettent pas pour l'instant de dire ce qui s'est vraiment passé. C'est tout juste si l'on peut dire qu'une dizaine de personnes dont deux officiers français mis en garde à vue ont été interpellées. Des auditions ont eu lieu. La sagesse nous dicte d'attendre la communication qui sera faite par la Procureure de la Cour d'appel pour connaître les tenants et aboutissants de cette affaire après le bouclage de l'enquête. La population quant à elle, est dans l'expectative, et elle se préoccupe beaucoup plus de la gestion de son quotidien qui est de plus en plus difficile. Elle peut pour le moment être rassurée par la situation sanitaire qui règne dans le pays. Il n'y a pas d'explosion des contaminations à la Covid-19.

Les autorités veillent au grain et les recommandations qu'elles font sont bien suivies. Elles sont extrêmement vigilantes car dans les îles voisines, le variant Delta se propage allégrement. Madagascar, pour le moment, est épargnée. Une nouvelle campagne de vaccination va pouvoir commencer après la réception de 320.000 doses de Johnson & Johnson offertes par l'USAID. Elles vont permettre de protéger un plus grand nombre de personnes. L'opération « vaccination » va se poursuivre avec l'arrivée prochaine de vaccins AstraZeneca destinés aux premiers vaccinés du mois de juin. Le ministère de la Santé est confiant dans la poursuite du processus qui continuera jusqu'en 2022. Il escompte qu'au moins 40 % des Malgaches auront été vaccinés à ce moment-là. La capitale a retrouvé un visage un peu plus avenant cette semaine avec la mise en place du nouveau plan de circulation par la CUA. Après un premier jour assez difficile, les automobilistes ont commencé à s'adapter. Le trafic est devenu plus fluide après la disparition des bouchons.

Sur le plan international, c'est toujours la gestion de la pandémie de Covid-19 qui prend le pas sur tous les autres sujets d'actualité. La situation sanitaire dans de nombreux pays reste préoccupante. En Inde, en Indonésie, en Tunisie et au Brésil, l'explosion de la contamination aux variants Delta ou Beta ne permet aucun relâchement. Dans les pays occidentaux, le niveau d'alerte est moins élevé. Les autorités sanitaires font cependant preuve d'une grande vigilance car les clusters apparaissent sans que l'on s'y attende. Aux Etats-Unis, le président Joe Biden a ordonné que la vaccination devienne obligatoire pour tous les fonctionnaires fédéraux. En France, l'utilisation du pass sanitaire pour pouvoir aller au restaurant, dans les bars et dans les lieux de concert est acceptée difficilement. Les mouvements de contestation sont en train de prendre de l'ampleur.

Les Jeux Olympiques se déroulent dans une ambiance morose. Les athlètes se donnent cependant à fond malgré l'absence de public. Les Malgaches n'ont pas passé les premiers tours, ce qui est somme toute normal car leurs adversaires étaient beaucoup plus forts qu'eux. Les amateurs de compétition sportive sont ravis d'assister à des joutes très relevées.

Madagascar est entrée dans la période hivernale. Malgré le froid, il n'y a pas eu de recrudescence de la contamination à la Covid-19. La nouvelle est rassurante et permet aux autorités de se consacrer, avec beaucoup de sérénité, à la résolution des problèmes auxquels elles font face. Les difficultés sociales et le climat politique délétère mettent le pouvoir dans une position très difficile et les jours, voire les semaines à venir risquent de perturber l'équilibre fragile actuel.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X