Congo-Brazzaville: Législatives 2022 - Les Nations unies souhaitent des élections apaisées

Une délégation du bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale a échangé, le 30 juillet à Brazzaville, avec des représentants de la majorité présidentielle sur les préparatifs des élections législatives de 2022. Elle a émis le vœu que ce scrutin se tienne dans un climat apaisé.

La délégation onusienne a été conduite par Samuel Gahidi et la majorité présidentielle par Jean Marc Thystère Tchicaya. Les deux parties ont fait le point du niveau d'exécution des recommandations adoptées à l'issue de la concertation politique tenue du 25 au 27 novembre 2020 à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza, organisée pour préparer l'élection présidentielle du 21 mars dernier.

« Le Congo est un pays de dialogue. Il y a un an, une concertation politique a été organisée à Madingou, il était donc question de faire le point de l'évolution de la mise en œuvre des conclusions de ces assises, en relation avec la suite du processus électoral. Nous avons voulu surtout savoir comment se préparent les élections législatives de l'année prochaine », a indiqué Samuel Gahidi.

S'agissant des élections législatives de 2022 proprement dites, le bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale a voulu comprendre le niveau des préparatifs à la date d'aujourd'hui, notamment ce qui reste à faire et comment procéder pour garantir des échéances apaisées, crédibles et sans remous. L'objectif du bureau régional de l'Onu étant de préparer les conditions permissives d'un scrutin crédible et transparent.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X