Congo-Brazzaville: Londres - Succès pour la première pièce de théâtre de Benedict Lombe

« Lava », la pièce de théâtre Benedict Lombe, écrivaine et metteuse en scène britannique, d'origine congolaise et basée à Londres, a été jouée, pour la première fois, le 9 juillet au Bush Theatre à Londres et continuera à être jouée jusqu'au 13 août. La pièce sera également disponible en ligne pour visionnage du 16 au 21 août.

«Lava », dont le personnage principal est incarné par l'actrice britannique d'origine nigériane, Ronkẹ Adékoluẹjo, raconte l'histoire d'une jeune femme qui tente de renouveler son passeport britannique, ce qui l'amène à retracer son parcours, à se remémorer des souvenirs d'enfance et à s'engager dans un processus de réflexion personnelle. « Lorsqu'une femme reçoit une lettre inattendue du British Passport Office, elle est forcée d'affronter un vieux mystère : pourquoi son passeport sud-africain ne porte-t-il pas son prénom ? Armée de la sagesse des émissions de télévision préférées des années 90, elle entreprend un voyage qui la ramènera dans la tourmente du Congo de Mobutu, dans sa jeunesse dans l'Afrique du Sud post-apartheid, son déménagement en Irlande et à son arrivée dans une Angleterre hostile, où elle trouve l'amour », indique le synopsis. Le personnage principal, connu uniquement sous le nom de Her, amène donc le public dans un voyage, à travers sa tentative de récupérer son prénom.

Nommer l'innommable

Pour Benedict Lombe, Lava explore le concept des noms - à la fois l'histoire des noms et le processus de nommer l'innommable. « Lorsqu'une femme congolaise britannique cherche à savoir pourquoi son nom ne figure pas sur son passeport sud-africain, sa quête la mène du Congo à l'Afrique du Sud, à l'Irlande et enfin à l'Angleterre actuelle. Ce qui suit est une histoire qui remet en question la nationalité, les récits et les schémas de chaos à travers l'histoire. C'est une histoire au grand cœur qui reste très intime - tonalement irrévérencieuse, espiègle et joyeuse. Et le personnage principal est très amusant ! Je veux sortir avec elle et passer du temps en sa compagnie. Est-ce bizarre? C'est bizarre, n'est-ce pas ? Je dois revoir mes vrais amis humains bientôt ! », a déclaré Benedict Lombe, lors d'une interview avec le Bush Theatre.

Eruption du volcan Nyiragongo

La metteuse en scène, née dans la ville de Goma, a également expliqué que la rédaction de sa pièce de théâtre avait coïncidé avec l'éruption volcanique du Nyiragongo, le 22 mai dernier. « Pour Lava, une image très claire a commencé à émerger. Il y a un volcan appelé Mont Nyiragongo au Congo - le pays de ma naissance - dans la ville de Goma. Il a éclaté pour la dernière fois il y a près de vingt ans, tuant 250 personnes et déplaçant 120 000 personnes», a-t-elle fait savoir au cours de la même interview.

Avoir le pouvoir sur le récit

La première mondiale de sa première pièce, Lava, a été produite par le Bush Theatre , après qu'elle a pris part à leur nouveau programme de développement d'écrivains. « J'aimais beaucoup la lecture quand j'étais enfant. Quand j'avais environ huit ans - pour des raisons inconnues - les seuls livres sur lesquels je pouvais mettre la main à la maison étaient les romans condensés Reader's Digest reliés en cuir de mes parents », a déclaré Benedict Lombe, lors d'une interview avec le Bush Theatre.

Des futures histoires sur les Congolais de la diaspora

Benedict Lombe a fait produire une œuvre numérique pour le Bush Theatre, dans le cadre de la série « The Protest, Papatango Theatre Company », faisant partie de leur série « Isolated But Open » et d'une pièce spécifique dans le cadre de la saison « Outdoors » de Damsel Productions en 2020. Pour la télévision, Bénédict Lombe a fait partie du groupe BBC Writersroom et a été présélectionnée pour le Papatango Playwriting Award et le Royal Cour & Kudos TV Fellowship. Elle travaille actuellement sur une pièce de théâtre avec #Theatre503 (un théâtre à Londres) sur les histoires de femmes congolaises à travers l'histoire. Elle travaille également sur des projets pour la télévision. Les futures histoires sont relatifs aux Congolais de la diaspora. « Plus d'histoires tirées de mon cœur et arrachées à mon âme », a expliqué Benedict Lombe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X