Congo-Brazzaville: Commémoration - Les organisations des droits de l'homme saluent l'œuvre de Loamba Moké

L'Association pour les droits de l'homme et l'univers carcéral (ADHUC) en partenariat avec l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) ont organisé le 31 juillet à Brazzaville, une journée d'hommage au président de l'Adhuc, Loamba Moké, décédé le 31 juillet 2019.

Organisée en présence de plusieurs invités parmi lesquels les représentants du ministère de la Justice et des Droits humains et de la Commission nationale des droits de l'homme, la rencontre a été marquée par la projection d'un film retraçant le séjour de Loamba Moké en Suisse et à la tribune des Nations unies où il expliquait la situation des droits de l'homme dans son pays.

Ainsi un hommage a été rendu à l'œuvre accomplie par ce défenseur des droits humains, fondateur de l'ADHUC. La coordonnatrice de la cellule exécutive du programme concerté pluri-acteurs, Olga Mireille Kabanabandza, a souligné la disponibilité et le dévouement de l'illustre disparu.

Loamba Moké a également travaillé dans la plateforme dénommée « Groupes vulnérables et droits humains ». Il était engagé dans la défense des droits de l'homme, a-t-elle soutenu.

« J'ai connu le président Loamba Moké en 2013 lorsque nous commencions le processus du recensement administratif spécial. Il a beaucoup inspiré ceux qui voulaient avancer en matière de défense des droits de l'homme. Il a été aux avant-postes dans l'élaboration des documents relatifs aux droits humains », a déclaré l'assistant en charge de l'administration au Cconseil consultatif de la société civile, Ghislain Ambou.

L'Adhuc et l'Acat-Congo ont par ailleurs proposé de commémorer chaque 31 juillet, l'œuvre de ce défenseur des droits humains.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X