Afrique: Art contemporain - Au Togo, des sculptures géantes pour dénoncer les «maux» qui minent l'Afrique

31 Juillet 2021

Oscar de la créativité africaine du concours international de sculpture du Caire en 2019, le jeune artiste togolais Atisso Goha expose à Lomé ses statues géantes à travers lesquelles il dénonce les maux du continent africain. Au rang de ceux-ci, le terrorisme, mais aussi un renoncement aux valeurs culturelles africaines.

Il a la vingtaine à peine et vient de projeter virtuellement, crise sanitaire oblige, ses œuvres aux Beaux-Arts de Paris. Mais pour le public togolais, le jeune sculpteur Atisso Goha, Oscar de la créativité africaine du concours international de sculpture du Caire en 2019, a choisi les jardins de l'institut français de Lomé pour exposer ses statues géantes, qui sont devenues un peu sa marque de fabrique au point qu'il a été surnommé «le sculpteur des géants». Lire la suite.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X