Nigeria: Tokyo 2020 - La Nigériane Blessing Okagbare suspendue pour dopage juste avant sa finale du 100 m

Blessing Okagbare, 7e meilleure performeuse mondiale de l'année, 22e meilleure performeuse de tous les temps, testée positive aux hormones de croissance.

La sprinteuse nigériane Blessing Okagbare est suspendue pour un test positif aux hormones de croissance. Elle s'était qualifiée hier pour les demi-finales du 100m programmées ce samedi. En juin à Lagos elle avait signé un retentissant 10"63 (vent favorable 2,7 m/s).

« L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) a suspendu provisoirement Blessing Okagbare du Nigeria avec effet immédiat après le retour positif à l'hormone de croissance d'un prélèvement [... ] L'AIU a prélevé l'échantillon de Mme Okagbare lors d'un test hors compétition le 19 juillet, » écrit l'AIU dans un communiqué.

Elle est la première athlète déclarée positive sur la période olympique des Jeux de Tokyo.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X