Cote d'Ivoire: Tiassalé/Journée d'orientation - Les bacheliers du programme « Motiv'Actions » instruits sur le choix des filières de formation

30 Juillet 2021

Une journée d'orientation qui a eu pour objectif, aider les nouveaux bacheliers du programme « Motiv'Actions » à choisir les filières d'orientation afin de faciliter leur réussite universitaire, a été organisée au Lycée moderne de Tiassalé, le jeudi 29 juillet.

C'était en présence de Mme Potey Angelique, directrice du Centre d'information et d'orientation (Cio) de Tiassalé, des enseignants et de N'Dia Théodore, chargé de communication à Ageroute, représentant le coach dudit programme, Brice Tiémélé Ettien, directeur administratif et financier d'Ageroute.

Selon Mme Potey Angelique, pour les nouveaux bacheliers, c'est une nouvelle aventure qui commence. La suite de leur cursus universitaire et professionnel dépend de l'orientation que chacun d'eux prend. D'où, il est important de faire le meilleur choix. « Je vous exhorte à profiter de cette journée pour mieux vous orienter. Surtout profitez- en pour trouver des réponses à vos préoccupations », a-t-elle dit aux 151 bacheliers du programme présents », a-t-elle exhorté.

L'inspecteur d'orientation au Cio de Tiassalé, Irié Bi Djé a présenté la liste des concours qui s'offrent aux bacheliers cette année. Avant, il a prodigué de sages conseils aux nouveaux étudiants quant au choix qu'ils pourront effectuer pour leur cycle supérieur.

Kouadio Gabin, inspecteur d'orientation à l'université virtuelle d'Abidjan les a instruits sur les opportunités de formations qu'offre l'Université virtuelle. Bien avant, il a déploré les mauvais choix qu'opèrent le plus souvent des nouveaux bacheliers qui par la suite sont obligés de changer après avoir perdu des années. Tout simplement selon lui, parce qu'ils ont été mal orienté.

A l'entendre, un bachelier doit d'abord s'informer sur les opportunités qu'offre une formation. « Il ne s'agit pas de choisir pour choisir. Il faut s'orienter dans une filière qui présente des débouchés. Nous avons aujourd'hui sur le marché de nouveaux métiers liés aux Tic qui proposent des emplois bien rémunérés. Je vous invite à vous orienter dans ces nouveaux métiers », a-t-il exhorté.

N'Dia Théodore pour sa part, a relevé le bienfondé du programme « Motiv'Actions » qui à l'en croire, représente un vent nouveau. « Votre coach, Brice Tiémélé Ettien, me charge de vous féliciter. Vous avez fait honneur au président Pierre Demba. C'est vrai, le taux envisagé au départ de notre programme n'a pas été atteint. Mais, vu le taux national qui est de 29,24%, vous avez travaillé avec le taux de 39,53% », a indiqué le chargé de communication.

Et d'ajouter : « Vous êtes la première génération de ce vent nouveau qui souffle sur la Côte d'Ivoire avec la première promotion des examens avec la ministre Mariatou Koné. Votre bac est le fruit de votre travail. Nous en sommes fiers ».

« Par rapport à l'objectif fixé qui était de 70%, nous avons un petit pincement au coeur. Aussi, vu l'objectif imposé par notre superviseur, le ministre Demba Pierre qui était de 100%, nous ne sommes pas satisfait. Mais, force est de reconnaitre que cette année les conditions de passage du baccalauréat ont été revue à la normale. Dans des conditions réelles sans aide extérieur. Ce qui a fait que le taux a chuté à 29, 24%. Mais pour nous c'est une satisfaction. Car notre groupe de 382 élèves, il y a au moins 151 enfants qui sont admis au Bac. Soit un taux de 39, 53%. Pour nous, c'est bon à prendre», s'est réjoui le coach, Tiémélé Brice dans un entretien.

Ajoutant que lui et son équipe ont été mandatés par le président du conseil régional de la Gneby-Tiassa, le ministre Pierre Demba. « C'est un projet pilote. La suite serait de formaliser et écrire ce projet ensuite, l'étendre dans tout l'Agneby-Tiassa. La rentrée prochaine, nous pourrons commencer dès le mois de janvier », a-t-il fait savoir.

Faut-il le noter le programme a débuté le 8 mai avec 382 élèves dans le programme Et sur cet effectif, il y a eu 05 admis sur 20 candidats en classe de Terminale A1, soit 38%. 74 admis sur 166 pour le bac A2 soit 44% ; 69 admis sur 199 candidats pour la classe de Terminale D soit 35% et 03 admis sur 05 pour ceux de la classe de la Terminale C (60%), pour taux d'amission total de 39,53%.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X