Madagascar: Urbanisme - La ville d'Antananarivo s'embellit

L'embellissement de la ville fait partie des « Velirano » de Naina Andriatsitohaina, magistrat de la ville d'Antananarivo. Pari en passe de réussir pour le maire de la commune urbaine d'Antananarivo (CUA). Des jardins revivent à Behoririka, à Ampefiloha, à Ambohijatovo. Ce qui rend la ville plus moderne, plus verte et plus paisible.

Le maire ne s'arrêtera pas là. Un avenant à la convention d'embellissement du quartier d'Ankadimbahoaka a été signé entre la CUA, le ministère de l'Aménagement du territoire et des travaux publics et le Groupe Filatex, à l'hôtel de ville d'Analakely. Ainsi, le Groupe Filatex créera un espace vert à Ankadimbahoaka.

Ce qui permettra au Groupe de poursuivre ses actions dans le but d'améliorer le confort des habitants du quartier, et des usagers de la voie publique. Outre cette création d'espace vert, pour rendre la ville plus propre, le Groupe Filatex a offert vingt-cinq bacs à ordures intermédiaires au fokontany d'Andrefan'Ambohijanahary.

Le Groupe Filatex donne, par ailleurs, un coup de pouce à la CUA pour la prévention et la sécurité routières. Il a doté la commune de vingt taquets d'arrêts, le 30 juillet, à l'hôtel de ville d'Analakely. « Avec ces taquets d'arrêt, les policiers peuvent prendre les mesures nécessaires contre les contrevenants. Malgré les efforts déployés par la police nationale et la police municipale, il a été constaté que souvent, le code de la route et les règles en matière de stationnement n'étaient pas respectés par les conducteurs. Des délits qui, malheureusement, entravent la bonne circulation dans la ville des milles et provoquent de nombreux embouteillages. Par ailleurs, il arrive que des accidents corporels soient causés par ces stationnements illicites, dans la mesure où cela oblige les piétons à emprunter la chaussée », indique le Groupe Filatex pour expliquer ce qui l'a motivé pour cette donation. Il s'engage à «construire l'avenir», un avenir plus sûr, plus beau et plus serein, à travers ces actions.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X