Ile Maurice: Fusillade mortelle - «Li pa merite al koum sa»

Jean Kenny Jacquette, 31 ans, agent de sécurité dans un supermarché, habitant Camp Levieux, a été tué par balles, lundi à Bambous, victime d'un règlement de comptes qui a mal tourné avec Vicky Ramadith. La police tente de savoir ce qu'il s'est passé.

Les enquêteurs commencent à y voir un peu plus clair avec l'arrestation de Vicky Ramadith, 30 ans, un habitant de Bambous qui s'est constitué prisonnier dans la soirée de lundi. Le trentenaire, ex-videur, a expliqué que des individus se droguaient sur un terrain dans la région qu'il nettoyait. Vicky Ramadith, anciennement connu des services de police pour agression, s'était rangé du bon côté. Il avait décidé de combattre la drogue selon lui et chassait les toxicomanes qui venaient sur ce terrain. Il dit avoir ramassé une centaine de seringues ce jour-là et a eu un accrochage avec un présumé drogué.

Ce dernier aurait fait appel à ses amis bouncer pour riposter et infliger une correction à Vicky Ramadith. C'est ainsi qu'une bande de gros bras auraient débarqué avec un fusil. Pour se défendre, le trentenaire aurait saisi une arme et une balle perdue a touché la victime qu'il dit ne pas connaître. Les proches de Jean Kenny Jacquette, bouleversés, peinent à croire qu'il est décédé. «Li pa merite al koum sa li. Li ti enn mari kamarad, so leker ti gran», témoigne un de ses amis. Pour son épouse, c'est un père de famille aimant et responsable qui s'en est allé. Steven Cundasamy, un maçon surnommé Tiblanc et Clifford Perle surnommé Marcel, deux habitants de Bambous, ont été arrêtés jeudi dans le cadre de cette affaire. Ils ont comparu en cour sous une charge provisoire d'«Association with malefactors». D'autres arrestations sont à prévoir.

Avant son décès, Jean Kenny Jacquette et son beau-père Eddy Lucile, 65 ans, alias Eddy Boule Rouz étaient impliqués dans un incident au Plaza. Un agent de sécurité de 34 ans avait porté plainte contre eux au poste de police de Rose-Hill, les accusant de menaces. Il explique qu'il avait contacté Jean Kenny Jacquette pour régler un différend qu'il avait eu avec sa sœur mais l'habitant de Camp-Levieux aurait débarqué avec une bande armée de sabre et l'un d'eux l'aurait menacé avec un revolver. Eddy Lucile a été interpellé dans le cadre de cet incident vendredi. Il sera également interrogé sur la fusillade de Bambous. L'homme a expliqué que son gendre l'avait appelé après qu'il a eu des problèmes, mais la police qui ne croit pas en ces explications, soupçonne qu'il était présent parmi la bande à Bambous.

L'enquête est menée par le sergent Jahul et la Criminal Investigation Division de Bambous sous le commandement du surintendant de police Bansoodeb.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X