Cote d'Ivoire: Enfants en situation de handicap intellectuel - Une cinquantaine de personnes instruites sur la prise en charge

31 Juillet 2021

Une cinquantaine d'hommes et de femmes enseignants et éducateurs sociaux ainsi que des parents de malades ont été instruits sur la prise en charge des enfants en situation de handicap intellectuel.

C'était à l'occasion d'un atelier organisé par l'ong indigo Côte d'Ivoire en collaboration avec l'ambassade de France. Ce, dans le cadre du projet innovant des sociétés civiles et coalitions d'acteurs (Piscca). Le projet est financé par l'ambassade de France à hauteur de 30 millions de FCfa.

L'atelier s'est déroulé à l'Institut catholique missionnaire d'Abidjan (icma) à Abobo les 28 et 29 juillet 2021.

A la cérémonie de clôture dudit atelier le jeudi 29 juillet 2021, Kouassi Joël, chercheur à indigo Côte d'Ivoire, par ailleurs coordinateur du projet Piscca a rappelé les objectifs. Selon lui, la rencontre vise à mettre à la disposition des médias et des invités non seulement les bonnes pratiques et leçons apprises au cours de ce processus innovant et ensuite, mais aussi, informer avec l'appui des partenaires d'exécution aux renforcements de capacité de la communauté scolaire. Elle vise également à développer un mécanisme de synergie d'action, tout en le pérennisant.

A l'en croire, à travers cette rencontre, il s'agit également d'accompagner des potentiels acteurs de la communauté scolaire de cette commune, dans le sens d'impulser une approche alternative et collaborative favorisant l'intégration et l'inclusion scolaire des enfants en situation de handicap intellectuel.

A cette occasion, Mme Koné née Kaba Tidenté, inspectrice de l'enseignement préscolaire et primaire d'Abobo Banco, a salué et félicité la structure organisatrice pour la belle initiative à leur endroit.

Elle a indiqué que la connaissance reçue va servir de restitution auprès des autres en vue de redynamiser le système.

Dans la même veine, Koné Noubonnaga et Mme Guéi née Gbéi Ndouffou Anne Yolande, respectivement éducateur spécialisé et directrice d'école ont salué l'initiative, qui selon eux a permis à renforcement leurs capacités en termes de stratégie et méthodologie. Afin de mieux éduquer et prendre en charge ces enfants malades.

Il faut toutefois rappeler que le projet "piscca" est mené depuis 2 ans. Il a touché plus d'une centaine d'établissement dans la localité d'Abobo

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X