Maroc: SM le Roi - La mise en oeuvre du Nouveau Modèle de Développement nécessite la mobilisation de toutes les compétences et potentialités de la Nation

Fès — La phase de mise en oeuvre du Nouveau Modèle de développement relève d'une responsabilité nationale nécessitant la mobilisation des potentialités de la Nation et l'implication de toutes ses compétences, a affirmé samedi Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

"A l'instar de la phase de conception de ce modèle, Nous estimons que celle de sa mise en œuvre relève d'une responsabilité nationale nécessitant la mobilisation des potentialités de la Nation et l'implication de toutes ses compétences, notamment celles qui, au cours des prochaines années, seront appelées à exercer des responsabilités gouvernementales et des mandats publics", a souligné Sa Majesté le Roi dans le discours adressé à la Nation à l'occasion du 22è anniversaire de l'accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Sa Majesté le Roi a émis le souhait de voir "le Pacte national pour le développement" constituer le cadre de référence pour définir les principes et les priorités du pays en matière de développement, et former le socle d'un pacte économique et social, propre à impulser une nouvelle révolution du Roi et du peuple.

Garant des intérêts de la Nation et des citoyens, le Souverain a souligné qu'Il veillera à accompagner la mise en œuvre opérationnelle de ce modèle, avec les dispositions et les mécanismes nécessaires à cet effet.

Les propositions de la Commission spéciale sur le modèle de développement, a relevé SM le Roi, "ouvrent en effet la voie à une nouvelle étape dans le processus d'accélération du décollage économique et de consolidation du projet de société que Nous voulons pour notre pays".

La Commission a réalisé un travail louable et mené un processus national auquel se sont associées les forces vives du pays : partis politiques, instances économiques, syndicales et sociales, structures de la société civile, et citoyens, a affirmé le Souverain.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X