Ile Maurice: Résultats du HSC - La circulaire qui cloue le MES au pilori

Pourquoi le Mauritius Examinations Syndicate (MES) et le ministère de l'Éducation s'obstinent-ils à publier les résultats du Higher School Certificate (HSC) et GCE A Level le 17 septembre alors qu'ils seront déjà connus le 10 août ? Cela, comme attesté dans des circulaires précieusement sauvegardées par des élèves et parents indignés par ce délai de plus d'un mois sans aucune explication plausible du MES et du ministère concerné ?

Dans la première (tirée du site web de Cambridge International), la date de publication du 10 août est clairement indiquée. Dans l'autre émise, jeudi, le MES blâme Cambridge pour la date de publication du 17 septembre alors que c'est Maurice qui a décidé de cette date et non Cambridge.

Élèves et parents n'en auraient pas fait toute une affaire si cette décision prise, de toute évidence si on s'appuie sur les circulaires, selon le bon vouloir des autorités mauriciennes, n'engendrait aucune conséquence sur les inscriptions dans une université britannique ou autre auprès du Universities and Colleges Admissions Service (UCAS) et ses équivalents.

Il aura fallu que ces voix indignées et ignorées par le MES et l'Éducation se fassent entendre dans nos colonnes, jeudi, pour que le MES émette une circulaire le même jour et que sa directrice Brenda Thanacoody-Soborun, qui ne daigne répondre à son téléphone, fasse une apparition, le soir au journal télévisé de 19 h 30 de la Mauritius Broadcasting Corporation. Là aussi non pas pour apporter une explication valable sur le délai de près de cinq semaines que prendra son bureau pour publier des résultats qui auront déjà été obtenus de Cambridge International depuis le 9 août pour être communiqués dès le lendemain, soit le 10 août.

Mais, pour faire porter le chapeau à Cambridge International, puisqu'à bien écouter Brenda Thanacoody-Soborun, c'est Cambridge International qui a été chargée d'informer UCAS et le Central Applications Office d'Irlande de la date de publication des résultats du HSC, décidée non par Cambridge mais par Maurice. Elle ajoutera que ceux qui souhaitent s'inscrire dans une université autre qu'en Angleterre ou en Irlande peuvent contacter le MES pour avoir, tenez-vous bien, une lettre de Cambridge International.

Même le priority result, qui peut être envoyé directement aux universités, ne sera disponible que le 17 septembre. Tout cela interpelle et ceux concernés peinent à croire que Cambridge puisse agir simplement sur les instructions données par une politicienne ou nominée politique mauricienne. Nous avons sollicité Cambridge International. Une réponse est attendue.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X