Maroc: Le Discours du Trône, un message "sage et clairvoyant" en faveur de la paix et de la stabilité (présidente Centre international de diplomatie)

Rabat — Le Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l'occasion du 22ème anniversaire de la fête du Trône est un message "très fort, dans un langage direct et honnête, qui témoigne de beaucoup de sagesse et de clairvoyance" en faveur de la promotion de la paix et de la stabilité dans la région du Maghreb et dans le continent africain, a souligné la présidente du Centre international de diplomatie (CID), Karima Rhanem.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Rhanem a rappelé que les initiatives du Souverain envers le voisin algérien ne datent pas d'aujourd'hui, indiquant que SM le Roi réitère son appel sincère à l'Algérie pour dépasser les problèmes politiques et diplomatiques qui impactent non seulement les relations bilatérales mais également les deux peuples "alourdis" par un pseudo conflit créé par une entité fantoche qui entrave la sécurité, la stabilité et le développement de la région du Grand Maghreb.

SM le Roi, en précisant que la sécurité et la stabilité de l'Algérie est celle du Maroc, lance un appel sincère au peuple algérien qui "a été bombardé par une propagande médiatique centré sur un discours de haine en leur créant un faux ennemi qui est le Maroc", a-t-elle dit, notant que la communauté algérienne au Maroc et même celle à l'étranger qui visite régulièrement le Royaume sont toutes les deux conscientes des réalités du pays.

Depuis 2008, le Souverain a toujours appelé à l'ouverture des frontières entre les deux pays, faisant ainsi preuve d'un engagement personnel et d'un courage politique et moral assumé visant à sortir du statu-quo et surmonter les causes qui ont mené à cette fermeture et qui sont aujourd'hui révolues, a fait observer la présidente du CID.

La coopération entre les deux pays est à même de renforcer la stabilité et la sécurité de la région face aux menaces sécuritaires, de redynamiser l'Union du Grand Maghreb gelé depuis lors et de lutter contre la traite des êtres humains et le trafic de drogue, a-t-elle conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X