Maroc: Discours du Trône, un appel à plus de vigilance face à la Covid-19 (experts)

Rabat — Le Discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 22è anniversaire de la Fête du Trône, est un appel à plus de vigilance face à la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19), ont indiqué des experts dans des déclarations à la MAP.

Le Souverain a appelé à plus de vigilance devant la persistance de la pandémie du coronavirus et une crise sanitaire qui continue, a ainsi relevé le chercheur en politique et systèmes de santé, Tayeb Hamdi, notant que la vigilance reste de mise pour remporter cette bataille, grâce notamment à une campagne nationale de vaccination qui se déroule de manière efficace et "remarquable".

"Néanmoins, rappelons que la pandémie subsiste et que la crise n'est pas encore terminée. C'est la raison pour laquelle nous devons tous rester vigilants, en nous attachant constamment au respect des consignes édictées par les autorités publiques", a dit le Souverain dans le discours du Trône.

M. Hamdi a, en outre, mis l'accent sur les points essentiels illustrant la réussite du Maroc dans sa bataille contre la pandémie, citant dans ce cadre une campagne de vaccination qui a démarré, côte à côte, avec les "grands pays".

Cette campagne, a poursuivi le chercheur, a permis au Royaume de figurer, cinq semaines après son démarrage, parmi les six premiers au monde, qui ont réussi à couvrir une bonne partie de leur population contre la Covid-19.

M. Hamdi n'a pas manqué de citer parmi les facteurs de cette succes-story, la mise en place d'une logistique "bien rodée" et la participation citoyenne à la campagne de vaccination, encouragée par l'initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a donné l'exemple en recevant la première dose du vaccin contre la Covid-19. Selon le chercheur, ces données factuelles ont fait que l'OMS a félicité le Maroc pour sa rapidité d'exécution.

Il a également évoqué la souveraineté sanitaire du Maroc, qui a signé des conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue dans le Royaume du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins, précisant que SM le Roi a qualifié cette souveraineté de composante essentielle de la sécurité stratégique du pays.

Au Maroc, il existe une industrie pharmaceutique avancée, la deuxième en Afrique, avec plus de 70% des besoins internes sont fabriqués localement, a-t-il ajouté, soulignant dans ce sens que les bio-médicaments dont les vaccins sont l'avenir de la médecine.

Dans la même veine, le docteur Moulay Said Afif, président du collège syndical national des médecins spécialistes privés (CSNMSP), a indiqué que SM le Roi a réaffirmé que le coronavirus n'est pas terminé et que "nous devons tous assumer nos responsabilités en respectant les mesures de prévention pour que la situation sanitaire ne s'aggrave pas".

A cet égard, M. Afif, également président de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), a appelé les citoyennes et les citoyens à respecter les mesures barrières et à se rendre aux centres de santé pour se faire vacciner, relevant que le vaccin protège jusqu'à 93% des formes graves du coronavirus.

Par ailleurs, le membre du comité scientifique de la vaccination a noté que grâce à l'intervention personnelle du Souverain, le Maroc a pu disposer d'importantes quantités de vaccins.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X