Maroc: Le discours royal met en avant "la grande résilience économique du Maroc" face à la pandémie du Covid-19 (économiste)

Rabat — Le discours adressé, samedi par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône met en avant "la grande résilience économique" du Maroc face à la crise sanitaire engendrée par le Covid-19, a souligné l'économiste Abdelghani Youmni.

Dans une déclaration à la MAP en réaction au discours royal, le spécialiste des politiques publiques a fait remarquer que SM le Roi a insisté sur le visage que le Maroc a montré au monde entier, soit "une économie qui a résisté grâce à sa robustesse, son déterminisme et sa résilience face à cette crise sanitaire, et qui a su s'adapter aux vagues et aux variants, grâce au stratégies ingénieuses et au grand professionnalisme des praticiens".

Ces résultats appellent à plusieurs constats, notamment les emplois qui ont été préservés, de même que la consommation des ménages pour des agrégats économiques aptes à relancer l'économie et une dette soutenable, a relevé l'économiste qui a estimé que la pandémie a permis au Maroc d'aller au-delà des réformes en déclenchant de véritables ruptures pour renforcer la souveraineté alimentaire et la politique de substitut- importation, grâce à l'implantation d'unités industrielles manufacturières à capitaux nationaux.

Le triomphe qui prend le monde à témoin!

Tout en rappelant que le triomphe sur la pandémie du Coronavirus ne pourra être atteint qu'à travers l'arme de la vaccination, M. Youmni a souligné qu'elle demeure l'unique réponse efficace puisqu'elle privilégie le groupe à l'individu et l'adhésion à la défiance, notant dans ce sens, que le Souverain a insisté sur la nécessaire vaccination de tous, afin de gagner des batailles contre le virus et d'espérer une sortie de crise et l'accès à l'immunité totale.

"Si le Covid-19 a opéré un renversement des perspectives sur la scène internationale, Sa Majesté le Roi veut que le Maroc se positionne dans la course aux vaccins et la construction d'alliances et des écosystèmes qui nécessiteront d'accéder aux technologies et d'attirer des investissements pour s'assurer d'une souveraineté sanitaire et faire face aux futurs aléas environnementaux, écologiques et aux guerres géopolitiques et industrielles, tout autant invisibles et destructrices que les virus", a-t-il affirmé.

Le pacte économique et social: Volontarisme de rupture

Par ailleurs, l'expert a souligné qu'à chaque cycle son régime de croissance marqué par son modèle de développement, sa stratégie et ses réformes structurelles puis enfin vient le temps de la rupture synonyme de destruction créatrice, relevant à cet effet, que SM est revenu dans son discours sur le nouveau modèle de développement et sur le nouveau pacte social de la protection sociale universelle.

Ces derniers incarnent selon lui, le volontarisme royal de rupture avec l'ancien modèle, basé sur une croissance économique portée par la demande intérieure et la dette publique et un système de protection sociale devenue autant caduque que discriminant, faisant observer que le passage d'un modèle à l'autre ne se fait qu'avec une crise conjuguée à une vision vouée au combat contre les inégalités.

La main tendue

Le discours royal toujours adepte d'une diplomatie du soft Power régional et continental, de la paix et de la prospérité au service des peuples de la Méditerranée, du Maghreb et de l'Afrique. Une fois n'est pas coutume, SM est revenu comme à chaque fois sur la main tendue à l'Algérie pour l'établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage, souligne l'expert.

SM, dont l'intégrité territoriale du Maroc, la paix et la sécurité représentent des préoccupations politiques centrales de Son règne a réitéré Son attachement à l'ouverture des frontières avec l'Algérie, en insistant sur le fait que le Maroc a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix et le rapprochement entre les peuples frères marocain et algérien.

En effet, pour le Maroc comme pour l'Algérie, poursuit M. Youmni, les deux sont condamnés par l'histoire et par la géographie à vivre en paix et ensemble, une telle évidence est à considérer. C'est ce que sa Majesté le Roi redit encore une fois en insistant que la sécurité et la stabilité de l'Algérie et la quiétude de son peuple sont organiquement liées à la sécurité et à la stabilité du Maroc.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X