Algérie: Maroc-Algérie - La priorité doit être aux intérêts supérieurs respectifs (universitaire)

Rabat — Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l'occasion de la Fête du Trône est un appel solennel à faire prévaloir les intérêts supérieurs stratégiques respectifs du Maroc et de l'Algérie, de manière à favoriser le progrès et le développement des deux pays, a relevé l'universitaire Azzeddine Khamrich.

"Le discours royal est une reconnaissance de l'esprit d'entente et de coopération existant entre les peuples marocain et algérien et qui doit primer pour faire prévaloir les intérêts supérieurs stratégiques et vitaux des deux pays", a expliqué l'enseignant de droit constitutionnel dans une déclaration à la MAP.

L'un des faits saillants du discours, a-t-il dit, est le passage sur le maintien de la fermeture des frontières, qui représente une situation anachronique entre deux pays voisins ayant plusieurs éléments en partage, tels que le sang, la langue, l'histoire et la communauté du destin.

Le discours a souligné "la politique de la main tendue que Sa Majesté le Roi a constamment affichée afin de surmonter les obstacles et les causes à l'origine des relations tendues entre le Maroc et l'Algérie", a-t-il poursuivi.

"Aujourd'hui, nous constatons que le Maroc réaffirme son ouverture à toutes les propositions pour surmonter les causes de tension entre les deux pays car ce qui les unit est plus que ce qui les divise, outre le fait qu'ils représentent au sein de l'instance maghrébine une force centrale qui peut avoir une incidence positive sur le développement régional", a-t-il soutenu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X