Angola: Le ministre de la Culture déplore la mort de Jacob Desvarieux

Luanda — Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, Jomo Fortunato, a regretté samedi la mort du chanteur et guitariste franco-antillais, Jacob Félix Desvarieux, survenue vendredi dans l'île de Guadalupe (Antilles françaises), victime de maladie.

Dans un message de condoléances auquel l'ANGOP a eu accès, Jomo Fortunato exprime sa profonde douleur et son désarroi face au décès du chanteur.

Jacob Desvarieux est né le 21 novembre 1955 à Paris, en France, est un membre fondateur du célèbre groupe KASSAV et est l'un des principaux moteurs du genre musical Zouk depuis 1979.

Éternel ami de l'Angola, le chanteur était en Angola pour la première fois, en 1985, avec son groupe KASSAV, lors du concert mémorable qui s'est tenu au stade de Coqueiros, à Luanda.

Au fil des ans, Jacob Desvarieux a chanté plusieurs chansons à succès, en duo avec des chanteurs angolais, mettant en avant des noms tels qu'Eduardo Paim, Nelo de Carvalho, Jamol, Yola Araújo et Tony Nguxi.

Le ministre de la Culture considère que Jacob Desvarieux laisse un héritage remarquable qui servira de fondement à la défense de la culture, en particulier des musiques d'origine africaine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X