Madagascar: Athlétisme - Mampitraotse roi du semi-marathon

Le tireur de pousse-pousse, Mampitraotse, coureur du club COSPN Boeny a encore fait exploser le chronomètre samedi lors du championnat de Madagascar de Telma semi-marathon, 21, 098 km, à Mahajanga.

Le champion de Madagascar en cross-country a confirmé samedi qu'il reste également le meilleur et le plus rapide au semi-marathon dans la catégorie sénior hommes et au classement général.

L'athlète Mampitraotse a bouclé les 21, 098 km en 1h 09mn 2s devançant son poursuivant Rivosoa Hobilalaina du club COPSN Analamanga.

Ce dernier a terminé la distance en 1h 12mn 4s et occupe la deuxième place du podium lors du classement générale et sénior hommes. Le tireur de pousse-pousse était en cavalier seul dès le début de la bataille et était loin, 3 mn d'avance était l'équivalent à plus d'un 1km de distance.

Le militaire Fidel Haveloma Rambeloson du club COSFA Analamanga était classé à la 3ème position avec un chrono de 1h 14mn 35s.

Aujourd'hui, le champion de Madagascar en titre veut plus d'attention de la part des responsables face à ces nombreuses victoires et titres conservées au nom du club COSPN Boeny.

« Ce qui me rend heureux, c'est que j'ai obtenu de bons résultats car mes efforts ont payé. Quand on veut quelque chose, il faut persévérer. J'appelle au haut gouvernement et surtout au ministre en charge des Sports de soutenir les athlètes malgaches. Il est temps de récompenser les efforts des sportifs. On dépense plusieurs années dans la préparation et l'entraînement mais en contrepartie on reçoit peu. Madagascar accueillera en 2023 les prochains Jeux des îles. Les infrastructures sont pourtant inexistantes actuellement. L'État doit préparer dès maintenant cette compétition pour obtenir des résultats. À Mahajanga, elle est inexistante », a déclaré Mampitraotse.

Rêve d'être fonctionnaire

Cela fait huit ans qu'il est inscrit dans le club de Cospn Boeny. Il souhaite être recruté en tant que fonctionnaire après ces longues années d'effort, face aux problèmes quotidiens. Car tirer un pousse-pousse pour faire vivre sa famille et s'entraîner demandent beaucoup de temps et de sacrifice.

Au classement général dames, Rasoanirina Nathalie du club CAMI Itasy tient la tête avec un chrono de 1h45mn 50s contre 1h47mn 12s pour Olivia Rabemihoatra (COSPN Analamanga).

Chez les dames catégorie seniors, Oliva Rabe- mihoatra du club COSPN Analamanga est sacrée championne en effectuant la distance en 1h 47mn 12s, devant son homologue Emma Rasoalalainjanahary COPSN Analamanga, avec un temps de 1h 48mn 1s.

Par contre l'athlète de la région Diana, du club ACM, Nirinasoa Angela était arrivée 44 secondes plus tard à la dernière marche du podium. Elle a réalisé la course en 1h 48mn 45s.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X